Top 5: les phrases qu’une personne en désaccord avec le choix d’être maman à la maison va dire

1

La décision de rester à la maison avec ses enfants est assez marginale de nos jours. Les statistiques ne prennent pas vraiment en considération le fait que, parmi les mamans qui restent à la maison, il y a celles qui l’ont choisi, pis celles qui n’ont pas trouvé d’emploi où qui n’en ont jamais eu et n’en auront jamais… une maman est sur le marché du travail ou non, c’est tout. Un article de La Gazette des femmes a estimé le nombre de mamans qui sont à la maison et qui ne sont pas avec l’aide de dernier recours à 17%. Comme ce choix est peu commun, il est normal de croiser des gens qui ne seront pas en accord avec notre décision, mais Aille!, c’est NOTRE décision, hein? Parfois, ces gens vont le dire bien directement, d’autres fois, il faut savoir lire entre les lignes.

Je vous ai concocté un petit Top 5 des phrases qu’une personne en désaccord avec votre décision d’être maman à la maison va vous sortir.

5e position – La question niaiseuse

Source: http://www.reactiongifs.com/question-mark/
Source: reactiongifs.com

Elle vous demande sans arrêt: « C’est quand la fin de ton congé de maternité, donc? » même si votre réponse est la même à chaque fois: « Ben yé fini depuis 2 ans, je reste à la maison, TU SAIS »

4e position – Bla, bla bla, c’est plate…

Source: reactiongifs.com
Source: reactiongifs.com

Elle vous fait régulièrement l’éloge d’une garderie qui serait révolutionnaire et parfaite pour vos enfants parce que: « elle est bio« , « elle laisse les enfants choisir son heure de dodo« , « la bouffe est ben bonne« , « ma cousine y travaille et elle est super avec les enfants« , « le taux de gastro annuel est plus faible que partout ailleurs« … elle ne comprend pas que vous ne cherchez PAS la garderie parfaite, parce que vous ne cherchez PAS de garderie du tout.

3e position – Chut chut!

Source: reactiongifs.com
Source: reactiongifs.com

Elle vous fait des peurs avec l’autonomie financière: « Tu vas faire quoi, quand il va te sacrer là pour une plus jeune? » Huh? Garde tes bibittes pour toi, au pire?

2e position – Les comparaisons

Source: reactiongifs.com
Source: reactiongifs.com

Elle compare le développement de vos enfants avec les enfants de sa belle-soeur qui vont à la garderie et qui sont plus sociables, marchent déjà, comptent jusqu’à 20 à l’endroit pis à l’envers, chantent Petit Papa Noël… tout ça à 1 an!

1ère position – Incompétence

Source: reactiongifs.com
Source: reactiongifs.com

Elle vous partage des offres d’emploi dans votre domaine, sur une base régulière… tsé juste au cas où il serait là le problème: vous n’êtes pas capable de trouver un emploi!

Avez-vous des gens de votre entourage qui ont parfois de la difficulté à cacher leur désaccord avec vos choix?

1 commentaire

  1. Et oui c’est malheureusement la réalité, j’avoue avoir eu droit a l’ensemble de ces sarcasmes avec quelques variantes; je n’ai pas eu droit a un congé de maternité puisque pour le premier j’étais travailleur autonome et pour les deux autres travailleur autonome et maman à la maison ! On ne m’a pas fait l’éloge d’une garderie mais plutôt celle d’une école alternative puisque de surcroît je fais l’école à la maison:)
    Et la peur de l’avenir… D être rien du tout quand les enfants seront devenus grands ou que notre chum ait le goût de quelqu un d autre…ce merveilleux avenir pour lequel on travaille si fort sans avoir aucune assurance qu’on le vivra. Puis qui sait ce sera peut être nous qui auront le goût d un plus
    Jeune !!! Et bien évidemment le manque de stimulation et de socialisation: a croire que l’on enferme nos enfants dans le garde robe lorsqu’on ne choisit pas la garderie. Et la meilleure: la capacité à se trouver un emploi! Tout le monde sait qu en étant à la maison à la journée longue avec des enfants on finit par avoir le cerveau ds le jello! Mais c est drôle ça fait ça juste aux mères, ça ne touche ni les éducatrices, ni les profs ou puéricultrices!
    A défaut d en brailler il faut essayer d en rire et aussi choisir nos mots avec soin. Ainsi nous ne restons pas a la maison mais SOMMES à la maison, par choix, envie, passion. D’ailleurs j ai déjà proposé le terme de mère de carrière !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.