J’ai hésité avant de publier cet article. Le sujet de l’éducation des enfants, ça vire souvent à la chicane. Même quand un article ne prend pas position (comme celui-ci), il y a toujours des parents qui vont se sentir attaqués dans leur décision. J’ai écrit cet article après avoir, encore une fois, vu de la fausse information sur un groupe de mamans. J’ai réalisé à quel point les parents n’étaient pas informés quant aux CHOIX qu’ils ont pour l’éducation de leurs enfants. Parce que oui, nous avons des choix en tant que parents. Inscrire son enfant à la maternelle publique est l’un de ces choix. C’est un bon choix, mais ce n’est pas le seul bon choix.

J’ai décidé d’écrire sur un sujet qui me tient à coeur aujourd’hui; l’éducation. Selon moi, il n’y a pas une méthode parfaite pour tous les enfants, pour toutes les familles. Au Québec, un enfant qui aura 5 ans avant le 1er octobre de l’année scolaire visée sera presque automatiquement inscrit à la maternelle publique de son quartier. C’est le choix le plus populaire, mais est-ce le seul choix? Non. Si pour une raison X qui ne me regarde pas, vous souhaitez connaître toutes les options qui s’offrent à vous… et qui sont légales, lisez ce qui suit, vous pourriez être surpris!

Maternelle publique du quartier
Inscrire son enfant à l’école du quartier est l’option que tout le monde connaît. Les inscriptions se font généralement aux mois de février ou de mars précédents la rentrée scolaire. Je n’ai pas grand-chose à dire sur le sujet, vous le connaissez, c’est le chemin le plus souvent emprunté, tout simplement!

Maternelle privée/alternative
Certaines écoles privées ou alternatives offrent également des classes maternelles similaires aux classes de maternelles du secteur public ou tout à fait différentes. Chaque école est différente et il est important de se renseigner avant de faire un choix. Des points à vérifier: est-ce que l’école adopte une pédagogie particulière? Est-ce que nous sommes à l’aise avec celle-ci? Est-ce qu’il y a un processus de sélection? Sommes-nous prêts à faire vivre un processus de sélection à notre enfant? Quels sont les avantages de cette école? Quels sont les coûts? Certaines écoles privées ou alternatives offrent des programmes qui vont de pair avec les valeurs de la famille ou des besoins, par exemple l’apprentissage d’une langue seconde en jeune âge.

Passer une année supplémentaire à la maison
La maternelle doit être offerte aux enfants de 5 ans d’un secteur, cependant elle n’est pas obligatoire. Selon la loi sur l’instruction publique, l’obligation de fréquentation scolaire est pour les enfants de 6 à 16 ans (donc à partir de la première année du primaire, et non de la maternelle). Un enfant qui est à la maison avec l’un de ses parents pourrait ne pas fréquenter la maternelle, sans raison nécessaire, et commencer sa scolarité en première année à l’âge de 6 ans. Pourquoi pas!

Scolarisation à domicile
Oh, mais je viens pourtant de parler de l’obligation de fréquentation scolaire, non? Oui… mais « est dispensé de l’obligation de fréquenter une école l’enfant qui […] reçoit à la maison un enseignement et y vit une expérience éducative qui, d’après une évaluation faite par la commission scolaire ou à sa demande, sont équivalents à ce qui est dispensé ou vécu à l’école. » (Loi sur l’instruction publique Chapitre 1 Section 2.15) Ce qui veut dire qu’un parent qui décide de faire vivre une expérience éducative à son enfant à la maison peut le faire en toute légalité, que ce soit le temps de la maternelle (même si non obligatoire) ou pour toute sa scolarité. Pourquoi prendre cette décision? Ben là, il y a probablement autant de réponses que de familles qui font ce choix. Étant donné tout ce qu’implique ce choix, il est habituellement fortement réfléchi (contrairement à ce que #lesgens peuvent penser) afin que l’enfant puisse, en plus de vivre une expérience éducative, vivre des expériences sociales selon ses besoins.

Je pense qu’il est important de garder en tête que nous avons, en tant que parents, un réel choix quant à l’éducation de nos enfants. Et peu importe notre décision, elle doit être prise pour le mieux-être de notre enfant, selon sa personnalité et ses goûts, et selon notre situation familiale actuelle. Juste parmi les collaboratrices de Marginale et heureuse, on retrouve des choix différents. Ils sont tous pris avec amour, pour le bien des enfants 🙂

[Et si vous êtes curieux; voici la répartition de ces choix: 3 familles envoient leurs enfants à l’école régulière, 2 à l’école privée ou alternative et une famille éduque les enfants à la maison.]

3 COMMENTAIRES

  1. Et encore, c’est 6 ans au 31 juillet. Si ton enfant à 6 ans en août, il bénéficie d’une année de plus sans obligation de fréquentation scolaire (mais sera classer selon sont âge au 30 septembre l’année suivante).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.