Là, vous allez arrêter de dire Ouin, mais je n’aime pas ça vendre… Ça va faire!

Nous autres, on est habituée de donner… on donne notre cœur, notre temps, notre chemise pis tout le reste. Donc, vendre (qui équivaut à prendre de l’argent) c’est contre nature. Eille! On en a changé des affaires nous autres, depuis 100 ans, alors on continue n’est-ce pas? Faire de l’argent fait aussi partie de l’évolution de la femme!

On dirait que faire de l’argent, c’est mal. On a peur de passer pour un grippe-sou ou pour une personne qui ne pense rien qu’à l’argent. Euh… vous faut-il de l’argent pour faire votre épicerie? Pour mettre de l’essence dans votre char bien ordinaire? Pour acheter des cadeaux de Noël, pour aller au resto? La vie c’est ça… on a besoin de Ca$h, un point c’est tout, et ce n’est pas mal d’en faire, bien au contraire.

Imaginez… vous avez un produit ou une idée et vous CAPOTEZ. Vous foutez tout en l’air (presque) et vous travaillez comme une damnée sur votre BÉBÉ (appelons ça de même pour les besoins de la cause). Vous passez des heures infinies (Que dis-je? Des mois, voire des années) à peaufiner votre BÉBÉ, vous faites des recherches, des tests, vous ne parlez que de ça, vous en manger. Vous vous levez avant tout le monde pour aller ‘jouer’ avec votre BÉBÉ. Vous êtes DEVENUE votre magnifique BÉBÉ… Vous êtes vraiment très fière!

Puis éventuellement, vous n’avez plus d’argent. Votre chum ne veut plus vous en prêter et il vous demande Quand est-ce que tu vas faire de l’argent là ?… ah oui, c’est vrai! Je dois le vendre maintenant. Vos amis et votre famille vous encouragent (à moins que ce soit trop cher tsé). Vous faites quelques ventes. Ensuite, plus rien. Votre famille et vos amis ont fait leur job et vous leur avez même fait des rabais (c’est ma famille! c’est mon amie!), c’est correct.

Mais là, maintenant, vous DEVEZ mettre votre chapeau de VENDEUSE! Et c’est EXTRAORDINAIRE, car vous avez un BÉBÉ EXTRAORDINAIRE à vendre. Comment les gens ont fait pour s’en passer avant anyway, hein? Mon but n’est pas de vous vendre la ‘vente’, mais de vous aider à arrêter de vous imaginer en vendeur de voitures d’occasion des années 70. Celui qui veut vous vendre la voiture du siècle qui a appartenue à un curé, tellement elle est parfaite… parce que dans le fond c’est de ça qu’on ne veut surtout PAS avoir l’air… pis on ne veut pas avoir l’air grippe-sous… pis tout le reste, je le sais.

On change d’image mentale okay? Imaginez que vous vendez tellement de BÉBÉS que votre gros problème est de trouver un entrepôt et un atelier commercial pour créer encore plus de BÉBÉS! Fantastique n’est-ce pas? Fantastique, oui, mais il y a beaucoup d’appelés, peu d’élus. Vous allez devoir travailler aussi fort sur la vente que sur votre invention. Prenez ça comme un challenge extraordinaire qui vous force à sortir de votre zone de confort et devenez UNE FEMME D’AFFAIRES! Moi, j’adore ce terme. Je trouve que c’est NOBLE et VALORISANT d’être une FEMME D’AFFAIRES. Votre BÉBÉ, ce n’est pas n’importe quoi, hein ? Alors, tant qu’à devenir une femme d’affaires, aussi bien devenir aussi GÉNIAL que votre BÉBÉ lui-même! Soyez sympathique, avenante, AUTHENTIQUE et souriez de toutes vos dents. Vous VOULEZ que les gens viennent à vous, vous voulez qu’ils vous posent des questions, vous voulez leur jaser de votre BÉBÉ! Ils vont l’acheter. Mettez-vous belle, sortez votre rouge à lèvres, retournez chez votre coiffeuse si c’est ce que ça prend! Vous êtes une FEMME D’AFFAIRES, soyez-en fière!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.