Rituels pour la nouvelle année

0

Le passage à la nouvelle année prend différentes formes et symboliques selon ce que l’on vit. Pour les unes c’est l’occasion d’un gros party rempli d’insouciance et de rires, une façon peut-être de décharger toute l’intensité de l’année, de lâcher prise, de s’offrir un moment d’abandon et ainsi faire place à du neuf dans la confiance, entourés de ceux que l’on aime. Pour d’autres ce sera un grand moment d’intériorité, la nécessité de faire des bilans, de définir ses priorités, d’ancrer quelque chose de concret pour aller de l’avant. Les derniers jours de l’année peuvent revêtir aussi une forme de soulagement qu’un cycle difficile s’achève enfin. En même temps la fin de quelque chose peut également effrayer et susciter beaucoup de peur et d’insécurité.

Ainsi quelques-unes vont s’en donner à cœur joie de petits rituels familiaux, de plans de matchs personnels, de retraites, de résolutions et de vœux de bonheur… d’autres continueront simplement à mettre un pied devant de l’autre à leur façon. Mais nous aurons certainement toutes un petit moment où notre cœur battra un peu plus vite tandis que nous prendrons une grande respiration et fermerons nos yeux pour souhaiter, imaginer, rêver, transposer quelque chose de précieux. Que l’on soit confiante ou anxieuse, la nouvelle année nous offre la possibilité de recommencer de zéro, de nous réinventer, de croire que plein de choses sont possibles et si tout ne se réalise pas, au moins nous aurons un fait un pas, un pas qui est le début d’un chemin. Qui sait où cela nous mènera ?

Ainsi pour celles qui avaient lu Rituels en pots pour la nouvelle année (paru l’an dernier à la même date) j’ai le goût de vous dire que j’ai rempli mon pot de gratitude jusqu’en mars. Après j’ai arrêté, mais j’ai continué de prendre un instant pour savourer ces moments précieux à l’intérieur de moi et cultiver l’habitude de la gratitude… une habitude que je n’avais pas auparavant. Ma plante est morte quelque part au mois de juin et plutôt que d’y voir un mauvais présage j’ai réalisé que je faisais beaucoup de choses en même temps et que parfois j’oubliais … j’oubliais de penser à mes plantes, à moi, à mes priorités ! Quant au pot d’abondance je l’ai entièrement vidé en septembre ; grâce à lui j’ai pu répondre « oui » à la possibilité de participer à un grand rituel de femmes en Arizona. On pourrait dire que je n’ai pas tenu mes résolutions puisqu’aucun de mes pots ne s’est rendu à la fin de l’année. Pourtant chacun d’entre eux m’a beaucoup appris sur moi, mes pas, mon chemin.

Alors cette année encore je ne résiste pas à l’envie de vous proposer d’autres rituels à partager, à transformer, à créer seule, en famille ou entre amis afin d’honorer cette nouvelle année qui s’offre à nous, mais surtout la possibilité de faire des pas nouveaux, de prendre les chemins qui sont les vôtres !

Amenez de la lumière

Avec le solstice la lumière est de retour. Cette lumière dehors est aussi en vous ! Montrez-là, mettez-là en scène pour réaliser qu’elle vous habite et que vous la portez! Vous pouvez faire un grand feu dehors, un feu de foyer dans la maison ou tout simplement allumer des bougies. Mettez en lumière qui vous êtes et ce que vous souhaitez pour vous, ceux que vous aimez et le monde !

bougies-lumiere

Appréciez et magnifiez

Nous avons souvent tendance à voir ce qui ne va pas, ce que nous faisons de travers, nos faiblesses, manques, incapacités, culpabilités et ainsi de suite ! Et pourtant vous avez accompli un nombre incalculable de choses remarquables au fil de l’année qui vient de passer. Retournez en arrière et récoltez ! Récolter vos beaux mots, vos réussites, vos tentatives, les fois où vous avez osé, celles où vous avez gardé le moral ou la tête haute, les pensées positives que vous avez eues, l’aide et l’écoute que vous avez offertes, les nuits où vous avez veillé un être cher, les moments au cours desquels vous vous êtes dévouée, ceux que vous avez honorés, etc. Remplissez un pot, un panier, un cahier de ces trésors de fierté afin de vous en souvenir, de pouvoir vous appuyer sur eux et surtout de réaliser la personne magnifique que vous êtes. Et si jamais un gros morceau triste vous reste en travers du cœur, laissez-le remonter, accueillez-le, pleurez-le, écoutez-le et lorsque vous vous sentez apaisée magnifiez-le. Essayez de voir ce qu’il vous a appris, ce qu’il vous a permis de comprendre, ce qu’il a apporté de beau dans votre vie afin qu’il puisse lui aussi rejoindre votre île aux trésors de vous-même !

Faites un pas

Récemment Elise Argouarch une amie faciathérapeute et kinésithérapeute que j’adore, me disait ; imbibe-toi de toi !
Ainsi faites quelque chose qui permet de faire une place à la force, à l’essence, à la passion, à la personne que vous êtes ou voulez devenir. Même si vous n’êtes pas prêtes, si vous n’êtes pas encore rendues là, adoptez cette posture; faites un montage photo vous illustrant dans votre devenir, écrivez-vous une lettre, dessinez ce nouvel état. Mettez au grand jour ce germe de vous même, nourrissez-vous de ce talent, de ce don qui est le vôtre, offrez-vous-le comme vous l’offrez aux autres, pour ainsi faire un premier pas dans la direction de votre rêve, votre vision, votre désir de réalisation !

Réalisez un collier d’intention

J’ai emprunté ce rituel à celui de la Quête du bâton de lune au cours duquel les femmes sont invitées à utiliser leurs menstruations comme moment de création, de gratitude et d’orientation en mettant sur un fil ce qu’elles honorent du mois passé et ce qu’elles se souhaitent pour le mois à venir. Ainsi que vous souhaitez-vous pour la nouvelle année ? Quelles sont vos intentions ? Enfilez des perles de façon à symboliser ces engagements et portez ce collier. Il agira comme un rappel au fil des jours et des mois. Si l’idée d’un collier ne fait pas sens pour vous, ce peut être quelque chose que vous laissez au fond de votre poche, accrochez à vos clefs. Chaque mois à l’occasion de vos règles vous pourrez prendre un temps pour voir ou vous en êtes dans vos intentions; Y accordez-vous suffisamment d’importance ? Sont-elles toujours d’actualité ? Y a t’il des perles à enlever et d’autres à ajouter ?

collier-intentions

Priez

Prier n’est pas forcément en lien avec une religion, mais plutôt la possibilité de tisser un lien avec vous et plus grand que vous. Prier c’est la possibilité de s’arrêter quelques instants, de respirer et de remercier ou de demander. Prier c’est chanter, danser, réciter un mantra. Prier pour croire en nous. Prier pour se rappeler du goût de la vie, la sentir couler en nous autour de nous et trouver un sens.

Affichez

Affichez une œuvre boussole vers laquelle vous tourner pour ne pas oublier. Que ce soit sous forme d’affiche, de cadre, de banderole, de personnage installez un point d’ancrage dans votre quotidien qui vous rappelle de faire un pas dans votre chemin, qui vous insuffle l’énergie de vous retrouver lorsque vous êtes perdue. Il peut s’agir d’un buddha, d’un bouquet de fleurs, d’une photo, d’une affichette n’importe quoi qui puisse être présent à votre regard et vous soutenir, vous ressourcer, vous permettre de demeurer enlignées !

Créez

Que se soit une collection de pots à faire pousser, remplir, décorer, un mandala familial ou une œuvre collective naturelle (land art), matérialisez, concrétisez ensemble avec votre compagne ou compagnon de vie, vos enfants, vos colocs, vos voisins, vos parents, vos frères et sœurs, votre meilleure amie ce dont vous avez besoin pour vous épanouir pour la prochaine année, ce que ces nouveaux possibles vous inspirent, ce qu’ils appellent en vous, ce que vous voulez voir émerger !

land-art

Souhaitez

L’arbre à souhaits prend différentes allures selon les coutumes et cultures, mais son essence demeure la même; offrir des souhaits ! Ainsi vous pouvez nouer des petits rubans aux branches comme cela se fait en Inde, accrocher des plumes comme le font certains autochtones, piquer des petits cartons ou enrouler des mots comme on le fait dans les mariages. L’idée est de faire des souhaits que le vent emportera !

arbre-a-souhaits

Bonne Année
Bon chemin
Bon vent

Publicité
PARTAGER
Article précédentRecette santé: Smoothie végane fraise-banane
Prochain articleQuoi faire en Mauricie cet hiver?
Laetitia Toanen

Laetitia Toanen est mère de 3 enfants et d’une petite étoile. Femme dévouée, accompagnante, elle fait l’école à la maison depuis 10 ans et est l’auteur de différents livres, articles, ateliers et conférences traitant de l’adoption, du maternage, de la vie de mère et des rituels au fil de la vie. Passionnée par les cultures ancestrales, elle s’intéresse depuis longtemps au lien qui unit l’homme à la Terre ainsi qu’aux différentes relations qu’entretiennent les femmes entre elles, de par le monde. Soucieuse d’offrir aux femmes d’ici, un espace d’intimité pour renouer avec leur créativité, leur fertilité et leur féminité elle propose différents rituels autour des tentes rouges, bâtons de lune, lune noire, blessing way et première lune afin de célébrer la nature cyclique de celle-ci. C’est l’occasion de cercle de paroles remarquables, d’activités uniques pour se connecter à soi-même et découvrir la sérénité d’appartenir à un clan.
Vous pouvez la retrouver sur son blogue Rebelle des bois ou sur Chemins de traverse pour les rituels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.