Rituels de St-Valentin; l’Amour sacré

0

Avec février, des petits cœurs vont se mettre à fleurir partout ! Certains vont y voir quelque chose d’un brin quétaine, d’autres, une incitation à la consommation. Certains rêveront d’une escapade en amoureux et plusieurs s’attristeront que cela soit impossible pour toutes sortes de raisons. Aujourd’hui, j’ai envie de vous proposer une version pluriel de cette abondance de petits cœurs à venir, la possibilité d’y voir l’occasion de célébrer l’amour sous toutes ces formes; l’amour que nous nous portons à nous même, l’amour que nous éprouvons pour notre partenaire de vie, l’amour que nous déployons pour nos enfants, l’amour qui nous habite pour un animal, une plante, un cours d’eau, l’amour de faire certaines choses qui nous ravissent particulièrement, l’amour de la vie, l’amour sacré. Au même titre que la journée de la femme, de la terre, de l’enfance, le 14 février nous offre la possibilité de s’arrêter quelques instants afin de voir ce que représente l’amour pour nous. Que nourrissons-nous à son endroit ? De quelle façon le vivons-nous ? En prenons-nous soin ? Est-ce quelque chose d’important? De quelle façon le veillons-nous?  Avons-nous des rêves pour cet amour? Et s’il nous manque, que pouvons-nous faire pour le ravivez, l’apprivoiser, le ramener dans nos vies, celle de nos enfants, de nos parents, de nos amis, de nos collègues, de nos voisins? Que faisons-nous de l’amour dans notre humanité ?

Libre à chacun de répondre à ces questions, de suivre leur cheminement comme on suit un chemin caillouteux ou un ruisseau sinueux, de cueillir quelques fleurs au passage, de déposer une prière ici et là, de laisser aller au fil de nos pas ce dont nous n’avons plus besoin, d’émettre des souhaits, de partager cette ballade avec une personne précieuse, de raconter notre odyssée. À chacun de marcher son chemin, mais comme il est toujours bon de se faire prendre la main par un ami j’ai envie de vous partager quelques suggestions, des petites étincelles de célébrations à modifier, transformer, adapter pour qu’elles rayonnent et fassent sens pour vous et avec ce don vous avez besoin.

Créer un centre

Un peu comme on met une nappe sur la table lors des belles occasions, créer un centre de table ou de comptoir au sujet de l’amour nous aidera à créer une ambiance, à centrer notre intention, à teinter nos émotions, réflexions et créations.

Le centre peut être fait d’un dessin agrémenté de quelques mots phares. On pourra aussi se servir d’un beau tissu, de symboles, de photos, afin de créer une petite mise en scène chargée de semer quelques graines ou de rendre hommage à quelque chose de particulier.

coeur-centre

Le cœur sur la main

Le bonheur de travailler avec nos mains amène aussi celui de laisser aller nos pensées, d’être présents à ce que nous faisons. Ainsi il est possible de créer une multitude de petits ou gros ou grands cœurs à l’aide de différents médiums. On peut les faire en pâte à modeler, en pâte de sel, en pâte Fimo, en terre à porterie, en tissu, en tricot, au crochet, etc. Selon que vous le faites pour vous, pour offrir ou en compagnie de vos enfants, le résultat pourra être plus ou moins travaillé et prendre différentes formes; de guirlande, de pendentif, de collier d’intention, de bol auquel vous pourrez donner différentes symboliques. Ainsi un petit pendentif en forme de cœur peut nous rappeler l’amour que nous portons et l’effort particulier que nous souhaitons faire pour veiller l’amour qui nous lie à notre partenaire ou à un enfant lors de moments difficiles. Un bol peut permettre d’accueillir au fil des jours des petits bouts de papier racontant ce que nous aimons, ce qui est important pour nous. On peut également offrir un petit bol d’amour à quelqu’un d’important afin de relever ses qualités, l’importance qu’il revêt dans notre vie. À moins que l’on s’offre ce bol à nous-mêmes, en faisant l’exercice de dénicher et contempler ce que nous aimons de nous-mêmes et ainsi honorer pleinement qui nous sommes. Une multitude de petits cœurs collés aux fenêtres, parsemés dans la salle de bain ou sous la couette ne manqueront pas de donner un air de fête et d’émouvoir ceux à qui l’attention est destinée.

bol-coeur

Cœur à croquer

Un bon gâteau, un plat délicieux, des gâteries salées ou des sucreries sont autant de plaisir à confectionner qu’à déguster d’autant que l’on peut le préparer en surprise, en amoureux ou en famille.

Semer des graines d’amour

L’amour est quelque chose qui demande de l’attention, des soins, du dévouement, par contre comme c’est quelque chose d’invisible, de non tangible, il arrive qu’on le perde de vue, que l’on oublie de lui prodiguer les soins nécessaires à son épanouissement. Il peut alors être assez touchant de symboliser notre amour par le biais d’une véritable plante plutôt que d’un bouquet de fleurs coupées. Quelques graines semées ensemble avec une intention commune, qu’il nous faudra par la suite arroser régulièrement, exposer à la lumière, sauront nous émouvoir le jour de l’apparition du premier germe, puis de la tige, des feuilles et qui sait un jour des fleurs et des fruits. Dans cette plante qui grandira, il sera possible de cultiver une forme de miroir, d’entamer différents dialogues, de se réjouir ensemble et de contempler la force de vie et d’amour déployée.

Le tantra, un moment de présence à soi, à l’autre

Quoique l’on en pense, le tantra n’est pas forcément à connotation sexuelle. Il est surtout une suite d’exercices de présence et de conscience. Ainsi assis face à face, les mains posées sur les genoux, regardez-vous dans les yeux le temps d’une chanson. Il n’y a rien à faire, rien à dire, seulement être là en conscience. Vous pouvez ensuite refaire l’exercice en fermant vos yeux et en vous touchant les mains sans rien dire, seulement ressentir la sensation, la présence.  C’est simple et pourtant après un tel moment vous ne verrez plus jamais votre partenaire de la même façon !

tantra

Nourrir son feu sacré

On dit qu’en alimentant un feu, on nourrit son feu sacré, son feu intérieur. Et si vous passiez la nuit à veiller le feu, à le nourrir de bûches certes, mais des bûches accompagnées d’intentions, de réflexions, d’échanges, de partages, de créations! Exceptionnellement, vous dormirez le petit matin venu.

L’arbre de notre amour

À l’instar d’un arbre généalogique, il peut s’avérer très porteur de réaliser l’arbre de notre amour. Les racines figurent l’essence de chacun, les premiers moments, le germe des premières étincelles. Sur le tronc pourront figurer les fameux cercles de croissance, moments particulièrement importants qui nous ont fait cheminer en tant que couple ou famille. Et puis dans les branches, les feuilles et les fruits, nous déposerons ce que notre amour a appelé à la vie; des rêves, des passions, des déceptions, des blessures, certaines usures, des compromis, des enfants, des projets, etc.

Raviver nos souvenirs, se remémorer nos premiers instants, ramener à notre conscience nos émois tout neufs, les épreuves traversées, contempler ce que nous avons fait pousser sont autant de manière d’apprécier et de renforcer ce qui nous unit dans la conscience et la reconnaissance de ce que nous sommes comme individu et de ce que nous formons comme couple ou famille.

Donner au suivant

L’Amour sacré c’est aussi prendre un moment seul avec soi-même pour recharger nos batteries, c’est faire des échanges d’enfants avec des amis afin de s’offrir une soirée en amoureux, c’est inviter une personne seule à souper, tenir une veillée de prière ou une minute de silence pour les humains du monde, c’est écrire ou prendre le temps de visiter un aïeul, apporter un bon gâteau au voisin d’en face, offrir un panier-repas à un couple débordé ou désargenté, faire une corvée pour soutenir quelqu’un dans ses rénos, son emménagement, sa transition. L’Amour sacré c’est écouter sa petite voix et la partager pour veiller nos différents cercles de vie, garder allumée notre étincelle intérieure malgré le froid, le noir, le doute et continuer de cultiver la bonté, la beauté, chacun à sa manière … dans la lumière!

Et si le cœur vous dit de célébrer en cercle, je vous convie à la
Tente violette*L’amour sacré

Samedi 11 février, à la yourte à St-Anaclet, 19h, 30$, 50$/couple

Un moment pour veiller notre amour, celui que nous nous portons à nous même, celui que nous partageons, celui que nous offrons, celui que nous tissons.

L’occasion d’échanges, de douceur pour embrasser ce qui nous nourrit et nous lie à la vie, à l’amour.

*Les tentes rouges sont des lieux de rassemblement, de partage et de transmission dédiés aux femmes. De plus en plus, les hommes se retrouvent aussi sous des Tentes bleues pour les hommes. Lorsque ces dernières sont mixtes, on les appelle Tentes Violettes!

PARTAGER
Article précédentDeux recettes de repas délicieux et futés! #RegardezMoiBien
Prochain articleGagnez 3 livres Défense d’entrer pour occuper vos grands pendant la relâche
Laetitia Toanen
Laetitia Toanen est mère de 3 enfants et d’une petite étoile. Femme dévouée, accompagnante, elle fait l’école à la maison depuis 10 ans et est l’auteur de différents livres, articles, ateliers et conférences traitant de l’adoption, du maternage, de la vie de mère et des rituels au fil de la vie. Passionnée par les cultures ancestrales, elle s’intéresse depuis longtemps au lien qui unit l’homme à la Terre ainsi qu’aux différentes relations qu’entretiennent les femmes entre elles, de par le monde. Soucieuse d’offrir aux femmes d’ici, un espace d’intimité pour renouer avec leur créativité, leur fertilité et leur féminité elle propose différents rituels autour des tentes rouges, bâtons de lune, lune noire, blessing way et première lune afin de célébrer la nature cyclique de celle-ci. C’est l’occasion de cercle de paroles remarquables, d’activités uniques pour se connecter à soi-même et découvrir la sérénité d’appartenir à un clan. Vous pouvez la retrouver sur son blogue Rebelle des bois ou sur Chemins de traverse pour les rituels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.