Avez-vous l’impression de faire les mêmes activités familiales chaque année? Moi oui! Vous comprendrez alors que j’étais très curieuse de découvrir un nouveau zoo. Il faut dire qu’il n’est pas vraiment nouveau, car il est ouvert au public depuis 1996 et qu’il y a plus de 115 000 visiteurs chaque année, mais nouveau dans le sens que moi, je ne connaissais pas le Zoo Ecomuseum.

Le Zoo Ecomuseum compte 115 espèces d’animaux du Québec et c’est beaucoup plus varié et captivant que je l’imaginais. D’autant plus que j’ai été rapidement conquise par la rencontre des employés passionnés ainsi que le respect envers ces animaux bien spéciaux.

Ces animaux ont tous une histoire bien particulière, il y a des animaux qui sont arrivés blessés, parfois orphelins, et d’autres fois ce sont des animaux sauvages qui ont été domestiqués. Le retour dans la nature pour ces animaux serait trop risqué pour leur survit, c’est pourquoi ce zoo les a adoptés.

Lors de notre passage, nous avons eu la chance de découvrir Expérience+ qui consiste à entrer en contact avec certains animaux. Lorsque je parle de contact, je ne parle pas simplement du contact physique. Bien que nos enfants aient quand même pris une salamandre et flatté le dos d’une belle marte, ils ont également pu nourrir les loutres de mer ou encore concocter des jouets enrichissants pour les ours avec des insectes VIVANTS et d’autres morts… C’était génial parce que nous avons pu lancer ces collations aux ours et les regarder les déguster. C’était impressionnant comme expérience.

Le Zoo Ecomuseum est un organisme à but non lucratif et mérite le détour, d’autant plus que le prix d’entrée est bien raisonnable. Il est ouvert 364 jours par année et il est l’un des sept zoos reconnus par Aquariums et Zoo Accrédités du Canada (AZAC). Ce zoo atteint les standards d’excellence au niveau du bien-être animal et ça parait!

Coup de coeur de cette expérience: rencontre avec la magnifique marte ainsi que les porcs-épics que j’ai trouvés si rigolos à découvrir.

Je suis convaincue qu’en allant faire votre tour, vous serez surpris de réaliser que vous ne connaissez pas les animaux d’ici autant que vous le croyiez. Un gros merci à l’équipe du Zoo  Ecomuseum pour leur accueil chaleureux et pour nous avoir fait redécouvrir notre Québec.

Deux des trois loutres sauvées du commerce de la fourrure aux États-Unis.
Novio la belle effraie des clochers.

Concours

Pour participer au concours, cliquez ici. (Et petit conseil, trouvez d’abord dans l’article le nombre d’espèces que vous pourrez voir au Zoo Ecomuseum!!)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.