D’aussi loin que je me souvienne, ma mère peignait des pièces en céramique pour leur donner vie. Elle nous amenait parfois en peindre également. C’était son rituel pour décrocher, car j’imagine qu’en étant à la maison avec 4 enfants ce n’était pas toujours évident de trouver du temps pour soi. Elle adorait aller au « Céramique Bren » à Chambly, qui d’ailleurs​ n’existe plus, pour y dénicher la représentation qui la fessait vibrer. Elle était très douée, d’ailleurs!

Ce fut donc, un endroit de prédilection pour amener ma mère en guise de sortie mère/fille, pour son anniversaire. Comme nous avons toutes les deux un lien particulier avec la nature et les matières, j’étais convaincu qu’elle serait charmée autant, sinon plus, que je l’aie été l’an dernier lorsque j’ai découvert 1001 pots.

Les jardins de l’exposition me donnent toujours un peu des frissons. C’est comme s’ils étaient magiques. Il faut y être pour comprendre, car lorsqu’on s’attarde aux détails, il est impossible de ne pas prendre en considération chaque histoire derrière chacune des pièces. Imaginez, chaque pièce permet de bâtir les murs du jardin et la nature rampe tranquillement au fil des ans pour orner le tout. C’est réellement quelque chose d’unique à voir.

Nous avons également eu l’honneur de participer à un cours d’initiation de tournage avec Annie Fournier, ce fut une magnifique expérience. Ce n’est certainement pas aussi facile que l’on croit et c’est surtout technique. J’ai bien apprécié ma rencontre avec Annie, car j’ai pu faire le lien entre ses oeuvres et elle. Elle nous a confié avoir utilisé plusieurs outils inusités afin de faire différentes textures. J’ai trouvé que c’était très créatif de sa part et c’est surtout mon genre d’artiste (ceux qui improvisent). Du même coup, j’ai appris qu’Annie est une bonne amie de Mamanbooh, le monde est petit! Mais quand j’y pense, ça ne me surprend pas du tout, car Julie est également une créatrice dans l’âme.

Nous avons eu un généreux plaisir à contempler les détails de plusieurs pièces et je suis retourné à la maison avec une tasse qui a gagné mon coeur. Ma belle complice matinale est de grosseur idéale pour mon café, mais par-dessus tout elle a des petites pattes qui me font littéralement fondre. Cette tasse a non seulement une valeur inestimable pour moi, car elle a été conçue par passion, mais également parce que j’ai pris soin de bien la choisir lors d’une activité seule avec ma maman. Elle a déjà beaucoup d’histoire, imaginez tous les autres matins où elle m’accompagnera!

L’exposition 1001 pots est une belle place pour s’émerveiller, découvrir et ressentir. Et ce pour un faible coût de 2 $ à l’entrée. Que ce soit pour un beurrier unique, un plateau à sushis magnifique, une décoration originale ou même pour le jardin, vous y serez certainement enchanté. L’exposition se termine le 13 août prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.