série Atypique sur Netflix Atypical

Dès que j’ai vu la série Atypique arriver sur Netflix, j’ai su que je voulais l’écouter. Ça peut sembler vraiment normal en fait, car il y a deux personnes neuro-atypiques sous mon toit, c’est donc un sujet qui m’intéresse et me touche. Si vous êtes également touchés de loin ou de près par le trouble du spectre de l’autisme, je n’ai pas vraiment à vous convaincre de prendre un peu de temps pour écouter la série. C’est sûrement déjà fait si vous avez Netflix. Ce que je cherche surtout à faire aujourd’hui, c’est d’intéresser les gens qui ne connaissent pas grand-chose sur le sujet à prendre du temps pour écouter les 8 épisodes de la série.

Pourquoi? Ben parce que le trouble du spectre de l’autisme est connu, mais pas vraiment en même temps. Tout le monde a entendu le terme, mais peu de gens comprennent vraiment ce que c’est et ce que ça veut dire. Si un enfant est verbal, les gens vont automatiquement penser: Ben non, il n’est pas « autiste », il parle, il répond à mes questions. Ou bien au contraire, on s’imagine que l’enfant est un génie; qu’il peut compter jusqu’à 1000 à l’âge de 2 ans et qu’il connait toutes les capitales des pays du monde. (Ça peut être possible si le sujet le passionne… sinon ce sera peut-être de connaître le monde marin mieux que ses propres parents à l’âge de 5 ans, mais bon, c’est une autre histoire et ce n’est pas toujours « cette » histoire non plus.)

La série Atypique reste une fiction. Ce n’est pas un documentaire. Alors tout comme les séries Virginie et 30 vies ne représentaient pas toujours 100% la vie dans une école secondaire, ben Atypique ne représente pas nécessaire la vie de toutes les familles qui vivent avec un ado ayant un trouble du spectre de l’autisme.

La série Atypique nous présente Sam, un adolescent de 18 ans ayant un trouble du spectre de l’autisme. Il fréquente l’école et il parle. Il a même un ami et un emploi étudiant. Puis il veut avoir une petite amie, comme bien des adolescents de cet âge. Bref, une vie normale pour un ado de 18 ans… Mais aussi, Sam se promène avec un casque antibruit, c’est sa petite soeur qui garde l’argent pour son repas du midi, il a une passion sans borne pour les pingouins et il en parle beaucoup (trop aux goûts des gens autour de lui). Prendre l’autobus et aller magasiner au centre d’achat représentent des défis pour lui. Il ne comprend pas les doubles sens et prend au sens littéral tout ce qui lui est dit.

Je pense qu’avec du divertissement différent comme la série Atypique, il est plus facile de comprendre mieux ce qu’est le trouble du spectre de l’autisme pour des gens qui n’en ont aucune idée ou qui ont une idée erronée du sujet. C’est aussi une super façon pour les personnes touchées de loin ou de près de mieux comprendre comment ces jeunes vivent leur quotidien.

Bref, si vous avez Netflix, vous avez 8 épisodes de la série Atypique qui vous attendent!!

Bande-annonce (mais ne vous en faites pas, la série est disponible en français!):

1 commentaire

  1. J’ai tellement aimé cette série! Trop courte à mon goût, j’en veux plus. Oui ça m’a fait mieux comprendre le quotidien d’un jeune ayant un trouble du spectre de l’autisme. Au final, respecter qui on est et trouver des moyens de répondre à nos besoins en respectant les autres est bon pour tous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.