être sur son x

C’est bien connu, tout le monde espère un jour être sur son X ou du moins en avoir la sensation. Ça frôle l’utopie, mais c’est hyper vendeur aussi. C’est une métaphore très puissante et à moins que je ne me trompe, tout le monde a déjà rêvé d’atteindre l’équilibre dans sa vie.

C’est assez idéaliste, on va s’entendre là-dessus, mais pas irréaliste. De toute manière, il faut bien avoir des objectifs dans la vie si on veut en atteindre, non? Cependant, moi, mon X, je ne sais plus où il est. Bien sûr, je l’ai déjà senti tout près, mais j’ai surtout l’impression de jouer à la cachette avec lui. Chaque fois que j’arrive tout près, il se met à faire un sprint en direction opposée. Rien pour m’aider, tsé! Être sur son X c’est différent pour chacun et c’est un peu ça la beauté de la chose, je pense. Être satisfaite de son travail ne veut pas automatiquement dire de faire des études à n’en plus finir, mais plutôt d’être satisfaite de soi-même quand on rentre à la maison le soir. De même qu’être satisfaite de son couple ne veut pas nécessairement dire qu’il faut être en couple avec son crush du secondaire, prévoir un mariage de conte de fées et porter des vêtements de la même couleur chaque fois que vous sortez de la maison. Heureusement que ce n’est pas ça parce que ça n’a jamais été dans mes rêves non plus!

Mais c’est vrai qu’on se met beaucoup de pression et ce n’est pas pour « basher » contre les réseaux sociaux, mais nous avons maintenant un vaste choix de modèles pour nous comparer. Parfois, je m’inspire, mais d’autres fois, je me compare. Shame on me! Quand je prends le temps de relativiser un peu, oui ça m’arrive, j’en viens à me demander si j’ai déjà été sur mon x sans m’en rendre compte. Est-ce que ça se pourrait ? Si je me fis à ce qu’on dit « qu’on réalise l’amplitude de notre bonheur que lorsqu’on l’a perdu », ce serait une possibilité. Finalement, ça devient un peu compliqué parce que si je clarifie le tout, l’idée serait d’être sur sonX, de le savoir et de travailler pour le maintenir le plus longtemps possible. Il me semble que ça fait lourd comme responsabilité!

Alors, j’ai décidé de ne plus chercher cette fameuse idéologie de l’équilibre de vie. J’ai seulement besoin de me contenter de ce que j’ai, d’apprécier chaque phase de ma vie aussi stressante, insécurisante et surprenante qu’elle puisse être parfois. Parce que c’est ça la vie pour moi, c’est de vivre toutes sortes d’émotions et pas juste celles qui viennent avec de petites étoiles qui scintillent. Ma vie c’est rarement comme la vie de Pinterest et Instagram. Ma vie c’est la mienne et elle n’est comme celle de personne d’autre.

Je ne suis pas sur mon X et je n’y rêve plus. Je veux seulement vivre sans anticipation et sans pression. Je vais ajuster mes voiles et voguer sur la prochaine vague que la vie va m’offrir.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.