Les enfants et la technologie

Partagez!

Je suis en faveur de l’utilisation des technologies par les enfants. (Tadam!) Par technologie, je parle de la télé, les ordinateurs, les jeux vidéos… Je peux cependant comprendre les parents qui tentent de garder au minimum les interactions de leurs enfants avec les technologies… elles font souvent mauvaise figure dans la presse et sont associées à la violence. Pour ma part, je n’ai, à la base, pas une mauvaise opinion de tout ça… Ado, j’adorais être à l’ordinateur. J’y passais beaucoup BEAUCOUP de temps: je programmais des sites en HTML. J’avais un petit livre pour m’aider et pour le reste, je fouillais sur Internet (acquisition de méthodes de recherche), lisais des sites (apprentissage de l’anglais) ou je tentais de déchiffrer les codes de sites que j’aimais (acquisition d’une certaine logique et apprentissage de l’informatique). Je lisais aussi beaucoup de sites sur des sujets qui m’intéressaient (apprentissage de l’anglais et compréhension de textes), entre autres, Sailor Moon. Quand je repense à tout ce que je faisais, j’y vois toutes les notions utiles que j’allais chercher, de façon volontaire.

Je me suis amusée à chercher des textes qui parlent, d’une façon positive, de l’utilisation des technologies par les enfants. Des sites qui lancent un message bien différent de celui auquel nous sommes habitués. Dans ma petite recherche, j’ai trouvé que les jeux vidéos aident à développer une pensée scientifique chez les enfants, sans qu’ils y soient forcés et de leur propre gré. On s’entend que si on s’assoit avec les enfants, à la maison ou à l’école, et qu’on leur dit: venez, nous allons développer notre pensée scientifique… peu de chance que ça pogne. Alors s’ils peuvent le faire en faisant une activité qu’ils aiment, pourquoi pas?

Plusieurs autres apprentissages peuvent  être faits par l’entremise des jeux vidéos, comme la compréhension de texte, la résolution de problèmes, le calcul même! [Calcul? Ben oui! En ramassant des items que nos enfants doivent ensuite utiliser pour acheter des objets utiles au jeu ou bien des items qui doivent ensuite être divisés selon différentes qualités afin d’améliorer les capacités leur personnage pour être plus efficace dans le jeu].

Tout ce qui est vu à l’écran permet également de belles discussions avec l’enfant, car cela peut éveiller sa curiosité sur de nombreux sujets. Il suffit donc d’être aux aguets aux questions que nos enfants nous posent afin d’approfondir certains sujets qui les passionnent dans le moment. On peut également poser des questions à nos enfants, ils se feront un plaisir de nous en apprendre plus sur un sujet qu’ils aiment, même s’ils doivent faire une petite recherche sur Google pour nous donner notre réponse.

Bien entendu, comme pour toutes activités, il y a tout de même une certaine problématique qui peut être soulevée, mais les technologies ne sont pas nécessairement à blâmer. En tant que parents, nous avons également un rôle à jouer. Est-ce que notre enfant est scotch tapé à son jeu/télé/ordi, faute d’avoir plus amusant à faire ou parce qu’il aime vraiment ça? Si on se dit les vraies affaires et que la première réponse est la bonne, « il est normal que l’enfant qui joue souvent et/ou longtemps à l’ordinateur démontre des signes de fatigue, de stress, d’agressivité ou de dépendance » (source).

J’ai d’ailleurs remarqué le principe ici même avec mon « grand ». Il aime la télévision, mais si je lui dis: Sors ta ferme et tes animaux, il n’hésite pas une seconde. Des journées où je suis plus fatiguée ou occupée avec son petit frère, il va demander la télévision plusieurs fois dans la journée. Quand ça arrive, je réalise que je suis plate pour lui.

La télévision est tout de même en train de lui faire un vocabulaire de base en anglais (c’est vraiment involontaire, mais dans le fond, pourquoi pas!?). Nous lui avons créé un répertoire de comptines, certaines en Français, d’autres en Anglais, selon ce que nous avons trouvé. Et bien monsieur Elliott connaît maintenant les noms de ses animaux favoris en Français ET en  Anglais (Merci Old MacDonald!).

Sur une note toute joyeuse, j’aimerais terminer en disant que la télé, les jeux vidéos, les ordinateurs… ce sont des divertissements d’abord et avant tout. Les enfants doivent avoir des divertissements… leur job principale est de jouer et d’avoir du fun. Tout ne peut pas être toujours à propos d’éducation, de développement, etc. Donc s’ils aiment ces activités et ont du plaisir à jouer (et non pas qu’ils y jouent par dépit), pourquoi ne pas les laisser faire un peu!?!

(Source de la photo)

Autrice de l’article : Marie

Avatar
Marie blogue depuis 10 ans pour partager son quotidien, ses coups de coeur et de délicieuses recettes. Elle est maman de 2 garçons à défis particuliers qui apprennent librement et passionnément, elle adore élaborer de nouvelles recettes et s'implique pour la cause de l'éducation à domicile au Québec.

7 commentaires sur “Les enfants et la technologie

    Avatar

    Jess :)

    (24 septembre 2013 - 6:18 )

    Je te lance une question qui semble etre un sujet delicat ici.. hum les gens de.ma.regikn semblent dire et croire que la.tele avant 3 ans est dangeureuse! Cause probleme de dodo et a comme effet de retrecire l’imagination des petits.. Humm moi je suis pour l’instent insertaine de la.chose :S

      Avatar

      Marie Noelle Marineau

      (24 septembre 2013 - 7:23 )

      La télévision n’est pas recommandée avant l’âge de 2 ans et devrait être limitée par la suite si on se fit à cet article de Naître et Grandir: http://naitreetgrandir.com/fr/etape/1_3_ans/jeux/fiche.aspx?doc=ik-naitre-grandir-usage-judicieux-television-ordinateur-enfant . C’est une activité à la base qui est passive, donc l’enfant n’y retire en principe pas grand chose de bon. Malgré tout, l’article propose des façons de transformer les moments télé en moment pour « réconforter, jouer et enseigner ». (Donc, le message reste quand même que ça peut avoir du positif). Je pense que comme pour tout, il faut doser! Par exemple, vas-tu interdire les bonbons à fiston où si tu vas lui montrer que ça existe, mais que c’est spécial et qu’on en mange pas tous les jours et surtout, que ce n’est pas aussi savoureux qu’une bonne pomme (ahum ahum)? 😛

      Pour ce qui est du dodo, je n’ai pas de misère à croire que de stimuler le cerveau avec un défilement rapide d’images pourrait avoir un effet sur le dodo d’un enfant, comme ça pourrait également affecter un cerveau adulte!

      Et pour le rétrécissement de l’imaginaire, savais-tu que de faire dessiner les enfants dans un livre à colorier a également cet effet? 😀

        Avatar

        Jess :)

        (24 septembre 2013 - 10:05 )

        🙂 tput a fait en accord , je voulais juste saavoir ce que tu pensais.lol dans mon coin se pays ou les granos sont.tres intences lol les sucreries sont souvent interdites pour toujours lol mais je.suis d’accord pour la moderation pas l’interdiction 🙂

    mnmarineau

    (24 septembre 2013 - 2:33 )

    « Est-ce que notre enfant est scotch tapé à son jeu, faute d’avoir plus amusant à faire…? » http://t.co/jMxkiTEPrR

    mnmarineau

    (24 septembre 2013 - 7:21 )

    L’article où je vous dis de laisser les jeunes jouer aux jeux vidéos http://t.co/jMxkiTEPrR #geek

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *