La fois où j’ai vécu mon pire cauchemar

Partagez!

cauchemardecaca
Hier, mes enfants jouaient bien tranquillement, ensemble, dans le salon. Je me suis donc sauvée en douce, pour venir perdre mon temps sur Facebook, regarder mes courriels, etc. Je sentais que j’avais plusieurs minutes devant moi parce qu’ils venaient de dîner (donc n’auraient pas faim avant un boutte) et venaient d’être changés. Et là, ils jouaient ensemble, bien relaxes, en couches, tsé…

J’entends des rires et des cris de joie. -> OK, jusque-là, ça me semble normal, ils jouent!

J’entends mon grand dire: Pouach bébé est plein de pets. -> OK, moins normal, mais peut-être que le plus jeune à des gaz… sauf que je décide quand même d’aller voir.

LA SCÈNE D’HORREUR.

Mon plus jeune, 16 mois, avait les 2 mains dans sa couche, visiblement pleine de m… Il s’en étendait sur le ventre, le visage, les jambes… le divan (thank god, on a un divan beige et un gris foncé, il a choisi le gris foncé!).

Mon premier réflexe: Le divan!, alors j’enlève Fiston#2 du divan, en le tenant au bout de mes bras… parce qu’il pu… parce qu’il a du caca partout… parce que j’ai le coeur sensible pour ce genre de choses. Mais je n’ai comme pas de plans… une fois dans mes bras, je ne peux plus le déposer, hein? … Ah oui, sauf dans le bain, alors hop! dans le bain!

Il a bien aimé son bain d’après-midi. Le grand était bien jaloux de son petit frère, il voulait aller dans le bain, lui aussi. Quand je lui ai montré tout ce que la douche faisait tombée dans le fond du bain, il a changé d’avis.

Au final, il y a eu beaucoup de rires, beaucoup de caca, beaucoup d’odeurs. Mon pire cauchemar n’était finalement pas si pire!

#Jeudiconfession: Je ne suis pas toujours TOUJOURS en train de jouer avec mes enfants :/

Auteur de l’article : Marie

Avatar
Marie blogue depuis 10 ans pour partager son quotidien, ses coups de coeur et de délicieuses recettes. Elle est maman de 2 garçons à défis particuliers qui apprennent librement et passionnément, elle adore élaborer de nouvelles recettes et s'implique pour la cause de l'éducation à domicile au Québec.

1 commentaire sur “La fois où j’ai vécu mon pire cauchemar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *