Quand je suis entrée dans le monde de la maternité, j’ai rapidement vu apparaître le terme « BABI » sur des groupes de mamans. Un BABI, c’est un Bébé Aux Besoins Intenses. J’étais très sceptique… « Un bébé c’est demandant, c’est normal. Un bébé, ça pleure, c’est normal. Les besoins d’un bébé ne peuvent pas être intenses, ils sont, tout simplement, et en tant que parent, on doit les combler. » C’est ce que je me disais.

Je n’avais pas de BABI, je ne pouvais pas comprendre.

Mon deuxième garçon est un BABI, maintenant je sais. J’ai fait beaucoup de recherche avant de classifier mon garçon de BABI. Il a rencontré un pédiatre qui ne lui a rien vu d’anormal, sauf possiblement un problème de reflux gastro-oesophagien. Il a été médicamenté pour son RGO , mais les médicaments ne semblaient pas régler le problème.

Ensuite, on nous a conseillé de le prendre plus parce qu’il avait besoin « d’un peu de chaleur humaine »… Comme une journée ne compte que 24 h, il nous était impossible de le prendre plus que ça… c’était sensiblement le nombre d’heures dans une journée où il était dans nos bras, en porte-bébé ou bien où il dormait sur moi… si nos peaux avaient pu fusionnées, elles l’auraient faite…

Comme je le disais plus haut, j’ai fait beaucoup de recherches Internet à ce sujet parce que j’étais sceptique. Avec Internet, il faut faire attention à l’information qu’on trouve: oui, les forums de discussion présentent des cas vécus, mais il faut en prendre et en laisser, selon moi. Les blogues (genre ici hihi) ne sont pas non plus les sources les plus fiables, à moins d’articles avec des sources se basant sur des recherches. Après beaucoup de ménage dans ce que je trouvais, j’ai réalisé qu’il restait donc des sites fiables qui parlaient du phénomène des bébés aux besoins intenses. Sur ces sites, on fait souvent la description des particularités des BABI… et c’était tout à fait Fiston #2.

Il y a même des groupes Facebook où les mamans de BABI peuvent jaser entre elles, s’encourager, poser des questions genre « c’tu normal que… ». Le BABI n’est pas qu’un mythe et semble plus répandu qu’on peut le croire. Même le Dr William Sears a écrit sur le sujet (voir ici). Certains BABI se font probablement « casser » le caractère à coup de j’te laisse pleurer, mais je ne pense pas que ça vienne réparer leur hypersensibilité. Ils la camouflent, l’ignorent, pour obtenir l’amour de leur parent, pour tenter de faire ce qui est attendu d’eux; être tranquille… mais ça fera probablement surface plus tard, à l’adolescence ou dans la vie adulte… Bon, là je dérape.

Si vous êtes curieux de savoir ce qu’est un BABI, voici quelques caractéristiques:

  • Le BABI pleure beaucoup. A-t-il faim? A-t-il soif? Perce-t-il des dents? Pas vraiment? Chaud. Froid. Veut voir le chat. Ferme la lumière. Ouvre la lumière. Les possibilités sont infinies.
  • Le BABI est allergique à son lit, dès qu’on tente de le déposer il fait une réaction allergique qui consiste en pleurer. Il préfère de beaucoup les bras de ses parents (bien souvent, surtout sa maman).
  • Le BABI n’a pas d’objet réconfort. Un doudou? Ça ne sert à rien! Une suce? Non, pas besoin d’acheter toutes les sortes, il n’en prendra pas.
  • Le BABI ne fait pas ses nuits à 3 mois, ni à 6 mois… ni à 18 mois… il vous aime jour et nuit et veut vous voir constamment!
  • Le BABI est un adepte de porte-bébé, du moins je le souhaite à ses parents afin qu’ils puissent avoir les bras libres.
  • Le BABI est très attachant, faites-lui une blague même pas drôle, il rira aux éclats.
  • Le BABI fait de très beaux sourires. Autant il est doué pour pleurer, autant il est doué pour être adorable.

C’est pas tout le temps négatif, hein?! Et surtout, une fois qu’on sait que notre enfant n’est pas gravement malade, qu’on doit juste continuer à répondre du mieux qu’on le peut à ses besoins, qu’on doit juste l’aimer, lui faire des bisous et lui dire qu’on est là… ben c’est moins pire!

9 COMMENTAIRES

  1. Mon fils a 3 ans et demi. Il est exigeant sur la présence! Mais il a de nature une indépendance incroyable. Je sais que notre comportement et énergie l’influence énormément. Si je passe une semaine seule avec lui, je fini par être épuisée et là les cris sont fréquents. Je constate que plus je suis fatiguée, plus j’ai besoin qu’il me comprenne (maman ne va pas restée près de toi pour que tu t’endormes parce qu’elle s’en va dans son lit pour bien dormir), plus il est exigeant. Et ça part quand on décide de se mettre à sa place. Il ne comprend pas pourquoi on a besoin de temps pour nous puisqu’il se consacre à nous entièrement! Voilà, il sera toujours un enfant exigeant mais avec l’évolution dans notre accompagnement, et surtout les aides que j’ai pu trouvé, dont l’ostéopathie pour qu’il se sente mieux dans son corps… Il fait des crises d’eczéma chaque fois que son père part pour quelques jours en voyage. Le pédiatre a dit que selon lui il n’est pas allergique a rien et que c’est possible que ce soit le stress. Stress du détachement! Ouf! Mais aujourd’hui, comme j’agis en présence constante e tour je prévois le coup (visite d’amis, présence de la famille pour le divertir) pendant les séjours du père à l’extérieur pour le travail. Ca va beaucoup mieux! Bonne chance!

  2. ma deuxième petite fille est un BABI et c’est très difficile. j’ai le sentiment de ne comprendre mon bébé qu’à moitié et elle vient d’avoir neuf mois…

    depuis deux semaines elle se déplace à quatre pattes et il y a un réel mieux, et j’arrive à m’épanouir avec elle sans ses moments là. Mais les siestes, les nuits…. Elle ne pleure jamais, elle hurle. Le même hurlement pour tout : j’ai faim, je suis fatiguée, tu ne comprends pas ma demande maman….

    mais malgré la difficulté, je l’aime de tout mon coeur mon bébé si particulier !

  3. En grandissant, certains traits restent ( très attachant et drôle, pas fan de son lit) .Mon fils a 4 ans, il reste hypersensible pour de minuscules contrariétés, il court partout, tout le temps et dormir est une perte de temps. Il est vif et curieux mais c’est vrai que c’est pas évident de s’assoir! et pour la sieste, c’est jamais gagné…C’est vraiment intense la vie avec EABI 🙂

  4. J’ajouterais: le BABI ne pleure pas, il HUGLE.
    Le BABI vous fera sentir comme lemparent le plus poche du monde
    Le BABI est vraiment cute comme ca, quand il est detestable, on ne peut pas le detester!

    J’en ai un de ce format là, on ne l’a pas cassé. J’espère que personne ne le cassera. C est difficile, être le parent d’un BABI. Pour le vrai de vrai. Mais en meme temps, le BABI aime intensément et ca, c’est une belle paie!

  5. On dirait presque Bébé Fille. A 2 ans, je dois encore me lever la nuit pour lui dire de se rendormir. Toutes les raisons sont bonnes pour me réclamer. Si elle pouvait entrer dans mes pantalons quand elle revient de la garderie, elle le ferait. Ça passe à quelle âge tout ça??? 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.