Vivre dans un semblant de marché aux puces…

4

mnm_2014_jeudi_confession_2015-01-01a

Ma confession cette semaine: j’habite un semblant de marché aux puces. Pas que mon logement ne soit pas joli, au contraire c’est vraiment très joli chez moi. C’est joli et c’est spacieux. Nous avons même une cave, chose peu commune pour un logement. Alors, comme de raison, nous avons accumulé du matériel au fil du temps. BEAUCOUP de matériel… TROP de matériel.

Pourquoi je vous parle de tout ça? Parce que nous changerons de région un peu avant l’été… nous déménageons dans un logement plus normal… un logement qui n’a pas de sous-sol. Depuis environ 2 semaines, nous sommes en mode épuration. Depuis dimanche dernier, c’est pire parce que nous savons maintenant exactement où nous allons. Nous ouvrons des boîtes au sous-sol. Certaines récentes (des affaires de bébé, par exemple), d’autres plus anciennes (mes livres de CEGEP et d’Université… ils sont tellement importants qu’ils dorment dans des boîtes depuis 5 ans et plus).  Nous classons notre matériel: ce qui se recycle *parce que OUI, on gardait du recyclage dans la cave!*, ce qui va être donné à un organisme et ce qui sera vendu. C’est décourageant de réaliser à quel point nous avons ramassé des choses dans les dernières années… Nous pourrions probablement ouvrir un marché aux puces. Pour vrai. Puces en moins.

Les choses vont cependant bon train. On voit nos choses partir tranquillement, sachant qu’elles seront utiles ailleurs. Ça dégage les espaces, épure le décor. Ça m’encourage aussi pour le déménagement à venir, plus ça va, moins ça semble gros. Idéalement, j’aimerais ne déménager que les meubles et objets qui servent, laissant le superflu derrière nous. Ce n’est pas trop demander!

J’aimerais savoir: sommes-nous les seuls à tout garder, tels des écureuils qui font des provisions?

 

4 COMMENTAIRES

  1. J’étais comme toi, je gardais, je gardais… Je me disais “sait-on jamais !”. Pourtant je ne suis pas une conservatrice mais plutôt une adepte du DIY donc tout peut servir. Mais ces derniers mois, quand je me suis rendue compte que plus un seul placard n’était libre alors que nous ne sommes que deux dans une maison qui comprend plus de 7 pièces, ça a été la sonnette d’alarme ^.^ Je me suis attelée au tri/rangement/recyclage/don. J’en donne beaucoup chez Emmaüs, j’en garde pour de futures brocantes, je jette pas mal. Et maintenant je m’astreins à ce rangement plusieurs fois dans l’année. Je pars d’un principe simple : si au bout d’un an je ne me suis pas servie de l’objet conservé c’est que je n’en ai pas l’utilité. Avec ça j’ai vidé deux grands placards 😉 On respire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.