Briser l’isolement avec les réseaux sociaux

Partagez!

On pointe régulièrement du doigt les réseaux sociaux. Ils brisent les VRAIES relations, disent certains. Ils ne sont pas équivalents à voir du vrai people, disent d’autres.

D’accord? Pas d’accord?

Même si je suis en accord avec le fait que c’est vraiment gossant d’aller prendre un café ou luncher avec quelqu’un qui semble plus intéressé par son téléphone que par moi, je suis une grande fan des réseaux sociaux. Je dirais même que j’ADORE les réseaux sociaux! Pour moi comme pour plusieurs autres mamans, ils aident à briser l’isolement. Ils représentent notre vie sociale qui a disparu en un claquement de doigts à la minute où nous avons changé de statut, que nous sommes passés de femme à mère.

Depuis que je suis maman, mon cercle d’amie, qui n’était déjà pas très grand, s’est rétréci. Les quelques amies qui me restent ne sont pas à proximité, on se voit donc très peu. Quelques-unes sont près en fait, mais avec les enfants et les obligations de la vie, c’est souvent bien compliqué de se voir. Pourtant, je suis restée la même femme qu’avant d’avoir des enfants: celle qui a besoin de jaser, celle qui aime raconter ses choses et écouter celles des autres… celle qui veut des contacts avec d’autres adultes, avec des amies.

Les mamans qui sont dans mon quotidien maintenant sont virtuelles. Elles sont sur des groupes de mamans sur Facebook ou elles bloguent également. Nous échangeons en commentaires, en privé et par tweets. Nous aimons mutuellement nos photos sur Instagram et épinglons les mêmes activités chouettes à faire avec les enfants sur Pinterest.

Les mamans qui sont dans mon quotidien, ce sont également celles qui viennent jaser sur la page Facebook Marginale et heureuse. Celles qui viennent répondre à mes questions quotidiennes… parce que c’était pas mal ça, le but des questions quotidiennes: me faire jaser et vous faire jaser. Échanger.

Merci à toutes les mamans que je côtoie virtuellement. Merci de me tenir compagnie via un commentaire ou un tweet et de me donner des sujets de discussion à l’heure du souper.

Puis si vous êtes une maman et que vous vous sentez parfois seule, allez faire un tour sur un groupe de maman. Je sais, ça peut avoir l’air kétaine et bizarre d’aller jaser avec des inconnues, mais ça fait tellement du bien et bientôt, ces inconnues seront vos amies.

Clin d’oeil à Julie Philippon, qui aime également les réseaux sociaux et qui est en pleine période de lancement de son livre Les réseaux sociaux m’ont sauvée!

Autrice de l’article : Marie

Avatar
Marie blogue depuis 10 ans pour partager son quotidien, ses coups de coeur et de délicieuses recettes. Elle est maman de 2 garçons à défis particuliers qui apprennent librement et passionnément, elle adore élaborer de nouvelles recettes et s'implique pour la cause de l'éducation à domicile au Québec.

3 commentaires sur “Briser l’isolement avec les réseaux sociaux

    Avatar

    Julie Philippon

    (1 mai 2015 - 3:10 )

    Merci pour le clin d’oeil! Ta réflexion me rejoint à 100 %, devenir maman, c’est le plus beau des voyages, mais aussi, parfois, le plus surprenant, le plus difficile. Les réseaux sociaux nous permettent de sortir de l’isolement, de trouver des gens avec qui ont a des points en commun, d’échanger, de supporter, d’encourager et aussi de recevoir cette petite tape sur l’épaule dont nous avons tellement besoin.

    Je te vois aller depuis plusieurs mois et j’aime beaucoup ton chemin, bravo et longue vie à la blogueuse.
    Juliexx

      Avatar

      Marie Noelle Marineau

      (1 mai 2015 - 10:59 )

      Merci beaucoup Julie, tes mots me touchent beaucoup!

    Avatar

    Louise-Anne Gendron

    (29 avril 2015 - 12:52 )

    Les réseaux sociaux sont très importants dans ma vie, surtout depuis que je suis à la maison avec mes filles. Cette semaine, c’est difficile parce qu’elles sont (toutes) malades et mon seul échappatoire c’est justement ces groupes de mamans sur Facebook ou les autres médias sociaux où l’on peut échanger, partager, comme tu dis.

    J’aime beaucoup Instagram, entre autres parce que j’aime les photos et les images. Ça me change de mon quotidien ou bien ça me permet d’en parler et d’en jaser avec d’autres mamans. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *