C’est le temps de la compote de pommes!

Partagez!

Suite à ma visite au verger bio d’Oka j’avais beaucoup, beaucoup de pommes! J’ai décidé d’en faire de la compote, car mes enfants en raffolent et je voulais faire quelque chose que j’allais « canner » pour pouvoir en profiter durant toute l’année.

Comme c’est dans la pelure de la pomme que se retrouve la majeure partie des vitamines, j’ai décidé d’essayer de faire ma compote avec la pelure.

Je suis allée un peu à l’oeil pour faire ma compote, car j’ai l’habitude d’en faire. L’important c’est de remplir le fond d’un chaudron d’eau, y ajouter les pommes coupées en morceaux et les laisser mijoter jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

pommeL’idéal après serait d’utiliser un presse-légume ou passer la compote dans une passoire pour avoir une texture lisse et agréable, mais on peut très bien aussi juste passer le tout au pied-mélangeur.

Le fait d’avoir la pelure dans le mélange donne une agréable couleur rose à la compote. J’ai décidé d’ajouter 2 c. à soupe de sucre par litre de compote afin qu’elle se conserve plus longtemps une fois ouverte. Les temps de conservation sont bien expliqués sur ce blog : http://conserves.blogspot.ca/2007/08/la-compote-de-pommes-comme-vous-la.html

Une fois les pots remplis je les ai fait bouillir 20 minutes étant donné que j’avais des pots d’un litre. Et voilà aussi simple que ça!

Il reste quelques filaments dans la compote étant donné que j’ai seulement passé le pied-mélangeur, mais mes 2 filles l’ont beaucoup aimé quand même alors ça aura été une belle économie de temps (et de vaisselle!) de ne pas avoir à la passer au presse-légume.

J’ai maintenant une belle réserve de compote que je pourrai utiliser à l’année longue, dans des recettes ou juste pour manger comme ça.

Qu’allez-vous cuisiner avec les pommes que vous avez cueillies?

Autrice de l’article : Geneviève Lampron

Genevieve est maman de 3 filles, infirmière et résidente de Laval. Elle aime passer du temps en famille, tester de nouvelles recettes et de nouveaux produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *