Déclaration d’amour à cette belle brunette de Drummondville

0

J’aime la poutine. Voilà, mon amour est déclaré! C’est drôle parce que je n’aurais pas pensé ça lorsque j’étais adolescente. J’étais incapable de manger une poutine régulière, je prenais toujours la poutine italienne. Au CEGEP, j’ai un peu plus développé mon goût pour la poutine, mais mon amour pour la poutine m’est vraiment venu alors qu’il m’était difficile de manger une bonne poutine: pendant mes 3 années en Alberta. Aujourd’hui, j’aime tellement ça que j’habite dans LA ville de la poutine, c’est-à-dire Drummondville!

C’est drôle parce que quand j’y repense, à chaque fois que j’ai quitté le Québec que ce soit pour une courte ou une longue période, j’ai toujours cherché à manger de la poutine. Je me donnais comme mission de trouver LA place où il serait possible de manger une poutine. La poutine fait partie intégrante de la culture québécoise, au même titre que le pâté à la viande ou le ragoût de pattes… mais je ne cherche jamais à manger ni pâtés, ni ragoût lorsque je voyage. Ce que je veux, c’est de la poutine… et sortir mon accent le plus québécois possible aussi! [Je ne fais pas exprès, ça sort tout seul.]

J’ai cherché de la poutine dans quelques-uns des états de nos voisins d’en bas: c’est trouvable!

J’ai également souhaité manger de la poutine en Ontario: plus difficile à trouver (il y a de nombreuses années), mais possible!

Puis j’ai fait le tour des restaurants de Canmore et Banff en Alberta, à la recherche de la poutine qui se rapprochait le plus de la poutine québécoise. Parce que oui, j’ai mangé de la poutine qui avait fait un petit tour à BROIL avant d’être servie… étonnamment c’était quand même bon, mais ma préférence était vraiment pour la poutine classique!

La poutine est de plus en plus présente un peu partout comme repas typiquement québécois. J’ai de quoi être fière d’habiter à Drummondville maintenant! D’ailleurs, avez-vous vu la nouvelle vidéo populaire mettant en vedette Frédéric Bastien Forrest, l’animateur de Musique Plus? Il parle de poutine avec des gens à Tokyo, New York et Panama… et s’assure qu’ils comprennent bien que la poutine, elle vient de Drummondville! Bon, je ne suis pas certaine que les gens comprennent bien, mais hey!, ça vaut la peine d’essayer… et ceux qui goûtent à la poutine ne sont pas déçus, peu importe où ils sont dans le monde!

Je sais que je vous ai présenté plusieurs activités touristiques dans la région à faire pendant l’été, mais je me doute bien que vous n’êtes pas tous venus jusqu’à Drummondville, ça passe vite l’été! Comme la ville mérite vraiment d’être connue, je vous invite à visiter le www.vivedmv.com et à suivre #viveDMV sur les réseaux sociaux pour en apprendre plus sur Drummondville… et la poutine!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.