box CrossFit

CrossFit: choisir son box

Partagez!

Débuter en CrossFit ne se fait pas à l’aveuglette. Qu’on se le dise : un bon encadrement est essentiel. Cela dit, comment choisir son box?

Plusieurs critères sont à soupeser dans cette aventure. Comme pour tout gym conventionnel, le choix d’un box de CrossFit devra s’accorder à ce que vous êtes. « Cela doit répondre à vos attentes en matière de motivation, d’objectifs d’entraînement, mais aussi à des critères plus objectifs qui doivent concorder avec votre mode de vie », estime Karen Laroche, kinésiologue et entraîneuse à l’Usine CrossFit U3R.

Fouiller le fond

D’un point de vue global, le choix dépendra des objectifs d’entraînement que vous vous fixerez. Remise en forme, compétition, complément d’entraînement? Les gyms se suivent, mais ne se ressemblent pas!

Parmi les points à jauger, difficile de faire fi des entraîneurs. Outre le type d’encadrement offert, quelle formation rechercher chez un futur entraîneur? On trouvera tantôt des kinésiologues, tantôt des entraîneurs actifs en compétition, ou d’autres ayant pratiqué à un niveau élevé.

L’ambiance du box et les autres athlètes – vos futurs partenaires! – doivent aussi vous correspondre. Souhaitez-vous une ambiance amicale, compétitive ou familiale? Un sain mélange des trois?

Les installations. Si vous devez vous rendre au boulot après l’entraînement et que le box ne possède ni douches, ni vestiaires, la décision est facile à prendre. En termes d’installations toutefois, l’offre peut devenir plus subtile :

« Certains gyms sont très vastes, comprennent différentes sections dédiées (gymnastique, haltérophilie), ce qui permet aux athlètes de s’entraîner au-delà des heures prévues pour les WOD », commente l’entraîneuse.

Considérer la forme

« Bien que les tarifs se valent entre les différents gyms de CrossFit, il faut trouver le forfait qui correspond à ses besoins et à son budget! Souhaitez-vous y aller deux fois par semaine, ou de façon illimitée? », demande Karen Laroche. Le prix peut s’avérer un facteur déterminant, détrônant parfois certains critères énoncés plus haut, pourtant également essentiels.

La programmation et les horaires doivent évidemment vous offrir une marge de manœuvre intéressante, de façon à optimiser la conciliation famille/travail/vie personnelle.

Choisir son box

Selon les critères énoncés, choisir le bon box peut s’avérer un travail de longue haleine ou une affaire de quelques minutes. Entre ces deux extrêmes, Karen Laroche propose trois solutions simples qui permettront de mieux vous aiguiller :

1. Essayer le box
La plupart des box de CrossFit proposent un essai gratuit. Lors de cet essai, vous réaliserez, au même titre qu’un athlète régulier, le WOD du jour. Les entraîneurs superviseront votre expérience comme si vous étiez un membre en règle et vous donneront des trucs pour adapter certains mouvements à votre condition de néophyte.

2. Discuter avec les coachs et les autres athlètes
Profitez des essais et de votre présence sur place pour mieux vous renseigner. Après tout, c’est la meilleure occasion de le faire!

3. Parler du box autour de vous
Une autre belle façon de prendre le pouls. « Si vous souhaitez vous mettre au CrossFit, vous avez sûrement un ami ou des connaissances qui en font et qui ont peut-être déjà essayé plusieurs box! Ils pourront probablement vous donner un avis ou une opinion » de conclure la kinésiologue.

Pour en savoir plus sur le sujet, allez lire les articles suivants:
CrossFit: développer son potentiel
CrossFit: au-delà des apparences
CrossFit: avant de débuter

Merci à Karen Laroche, kinésiologue, entraîneuse et copropriétaire de l’Usine CrossFit U3R à Trois-Rivières, pour sa collaboration.

Autrice de l’article : Ellie

Avatar
Ellie marche beaucoup et court un peu, lit sur des sujets qui n'ont plus rien à voir avec ses études, fait du crossfit, du yoga et médite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *