Irish Fairy Door: la petite porte magique

Partagez!

Avant de devenir maman, jamais je n’aurais pensé posséder une mini-porte magique. En fait, je n’aurais même pas su quoi en faire! Au fil des ans avec mes 2 petits monstres et ma grande fille, j’ai développé des trucs pour les aider à passer au travers de nombreuses « catastrophes » d’enfants. La Grande, elle avait les jambes qui lui piquaient sans bon sens après la douche. On mettait des serviettes imbibées d’eau froide comme traitement pour la calmer et ça finissait par fonctionner. La plus petite, qui a aujourd’hui deux ans, perd tous ses moyens lorsqu’elle est contrariée. On prend alors la doudou de mamie qui a un effet magique sur ses yeux soudainement devenus fontaines. Avec mon fils qui fait des terreurs nocturnes depuis beaucoup trop longtemps, je ne savais pas quoi faire.

Eh oui, mon Loup de 5 ans a depuis toujours des nuits mouvementées. Il a pourtant fait ses nuits à 2 mois bien pile et dormait si paisiblement. Parfois même, il dormait un beau 10 heures d’affilée pour permettre à maman de récupérer son énergie un peu.

Malheureusement, une nuit où il devait avoir 8 ou 9 mois tout au plus, il s’est réveillé (du moins il avait les yeux ouverts et il était tout crispé). Il hurlait et il nous a fallu de longues heures pour le calmer. Vous savez ce moment où vous en venez à croire que votre tout petit bébé est possédé par quelque chose de plus fort que lui? Au fil des ans, nous avons trouvé des trucs pour essayer de diminuer ses terreurs nocturnes qui sont si déstabilisantes pour nous, les parents. L’enfant, lui, ne se rend compte de rien, il ne s’en souvient parfois, même pas, au réveil.

Se coucher tôt, faire une routine de relaxation, flatter son dos, mettre de la musique douce, mettre de la poudre magique imaginaire tout le tour du lit pour le protéger des mauvais rêves. Ma mère, qui a le bien-être de ses petits à cœur, a même ramené un beau capteur de rêve à la maison. Un vrai de vrai, ça aurait dû marcher, non? Eh bien oui, mais pour quelques semaines seulement.

Dans les derniers mois, les terreurs nocturnes s’étaient un peu estompées. On avait droit à un sommeil continu du coucher au lever, le lendemain matin. Fallait bien que la rentrée scolaire vienne bousiller le peu d’apaisement que mon Loup avait réussi à trouver!

Après la réception de la petite Irish Fairy Door, il me vint une idée. Comme mon Loup n’est pas tout à fait rendu à la fée des dents encore, je ne pouvais pas trop l’utiliser pour faire entrer la petite coquine ailée dans sa chambre. Elle va probablement déjà me coûter un bras et une jambe dans les prochaines années donc on ne va certainement pas devancer cette étape. Par contre, qui n’a jamais rêvé d’avoir une porte magique? Une porte qui communique entre un monde féerique et le nôtre.

Dans un premier temps, nous avons décidé d’utiliser la Fairy Door pour le libérer des tracas et des situations difficiles qu’il a eu à vivre dans la journée. Au lieu de crier, de pleurer et de faire une crise de bacon, pourquoi ne pas rediriger mon Loup vers sa petite porte? Pourquoi ne pas l’inviter à laisser sortir ce qui lui est resté sur le cœur dans la journée et l’envoyer à la petite fée de l’autre côté de la porte? Que le monde magique s’arrange avec ces soucis! Au moins, lui en est libéré.

Mon Loup est assez impulsif du haut de ses 5 ans. On a essayé, mais il n’a pas encore le réflexe de s’y rendre pour sortir le méchant. Ça a au moins réussi à le faire rire. Même à 5 ans on trouve ça bizarre de parler tout seul à une petite porte.

Puis, j’ai pensé à l’utiliser comme pansement pour le subconscient. Nous avons installé la porte à un autre endroit dans sa chambre. C’est connu, quand on change les choses de place leur vocation change aussi.

Nous l’avons installée dans un petit coin, tout près de son lit. Par chance, la petite porte nous a été envoyée avec une petite corde à linge et des autocollants pour décorer l’entrée du monde magique.

porte-post

Ensuite, j’ai informé mon Loup que la petite porte lui permettrait maintenant d’avoir une Fée des belles nuits pour le protéger. La première nuit, il était un peu sceptique. Nous l’avons donc ouverte avant de lui souhaiter bonne nuit. Heureusement, cette nuit-là, aucune terreur nocturne ni aucun cauchemar n’ont osé se pointer le bout du nez. Même scénario pour les 3 dernières nuits qui se sont déroulées sans embuches. Un sommeil réparateur pour maman et fiston.

À partir de maintenant, au moment de le mettre au lit, nous déposerons la clé près de la porte pour que Sa Fée puisse venir s’assurer que les méchants mauvais rêves restent bien loin. Comme un ange gardien qui lui permet de se reposer et qui s’occupe de chasser les mauvaises vibrations.

L’imagination d’un enfant est sans limites. Il est tellement important pour eux et pour leur développement de se faire des scénarios et d’utiliser leur créativité au maximum. Que ce soit pour la fée des dents, pour laisser sortir les tracas et les frustrations ou simplement pour croire que quelque chose de magique nous protège. L’important aussi, c’est que maman et papa y croient, peut-être même plus encore que l’enfant lui-même.

Et vous? Vous feriez quoi avec une petite porte magique?

porte1-post

Pour vous procurer la Fairy Door, les fées, les accessoires, les décalques muraux et autres, vous pouvez visiter le site internet de l’entreprise The Irish Fairy Door en cliquant sur le lien ci-dessous : https://us.theirishfairydoorcompany.com/collections.

J’ai reçu ce produit à titre de considération promotionnelle.

Autrice de l’article : Émilie Côté

Maman de 2 enfants et demi, gérante à temps plein d'une famille multicolore, éducatrice spécialisée en déficience intellectuelle et grande anxieuse. Je suis une passionnée de musique, de danse, de rire et d'amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.