travailler de la maison

Il y a plusieurs phrases que je me fais dire à répétition depuis que je suis maman. Au début, c’était en lien avec ma chance d’être maman à la maison. J’ai souvent écrit sur le sujet, ce n’est pas une « chance », mais bien un choix. Un choix qui demandait des sacrifices… qui font en sorte, entre autres, que nos enfants ont 5 et 6 ans au moment d’avoir les moyens d’acheter notre première maison. Un choix pis une chance, ce n’est pas la même chose… Puis depuis que je travaille à « temps plein » de la maison, le discours est similaire… mais différent. Hey! T’es super chanceuse de pouvoir travailler de la maison et avoir tes enfants avec toi. On parle encore de chance, mais pas pour la même affaire… Généralement, la phrase est suivie d’une raison pour laquelle ça ne serait pas possible pour la personne qui m’aborde.

Je ne pourrais pas gagner suffisamment en faisant une jobine de la maison.

Je ne serais pas capable de travailler avec les enfants accrochés à mes jambes.

Je ne saurais pas quoi faire.

Mon domaine professionnel n’accepte pas le télétravail.

Les « peurs » de travailler de la maison

Je pense qu’il faut d’abord mettre nos peurs de côté… et les peurs viennent surtout pour ceux qui se lancent dans un nouveau projet; lancer son entreprise, offrir des services, créer des produits, etc. La peur principale? L’argent, bien entendu… et c’est tellement compréhensible! Je ne souhaite à personne de prendre une décision du genre sans vraiment bien évaluer sa situation financière! Passer du jour au lendemain de salarié à travailleur autonome sans revenu fixe, ce n’est pas évident. Il est cependant possible de planifier tout ça.

Autres que les peurs liées à l’aspect financier, on retrouve souvent la peur de ne « pas avoir le temps », surtout chez les parents de jeunes enfants. I get it, sérieux. Nous sommes 2 travailleurs autonomes ici avec 2 enfants avec nous à temps plein. Mon chum et moi, on forme une équipe. Pendant longtemps, je travaillais peu et lui beaucoup. Ensuite, situation inverse! Depuis quelque temps, nous sommes en mesure de mener nos projets et d’avoir une présence similaire auprès des enfants et derrière notre écran. Ça prend des trucs, mais c’est faisable!!

Finalement, l’autre peur ou, disons, grand obstacle à travailler de la maison est en lien avec le type de travail qu’on peut faire tout en restant à la maison. Les temps changent et les technologies donnent un méchant bon coup de main pour être en mesure de faire de plus en plus de choses dans le confort de sa maison (et en linge mou si vous le souhaitez!).

Est-ce que travailler de la maison c’est pour tout le monde?
Non, je ne pense pas! C’est probablement pour un haut pourcentage des gens qui le souhaitent, cependant… et c’est merveilleux pour la conciliation travail/famille.

Il y a quelques jours, j’ai lancé un Ebook de formation sur le sujet de près de 100 pages, écrit en collaboration avec Marie-Eve Boudreault du blogue Je Materne. Nous avons mis en commun nos expériences multiples afin de créer une formation complète pour les parents qui souhaitent devenir parentrepreneurs! Vous pouvez en apprendre plus en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.