papier de toilette lavable

Dans le coin du Jour de la Terre, je vous ai partagé sur Facebook les petites actions que je fais au quotidien pour donner un coup de pouce à notre planète. Je ne suis pas un modèle de zéro déchet, loin de là. En fait, personnellement, j’y tends, mais pas ma famille (parce que les changements affectent beaucoup certains membres de ma famille, alors c’est compliqué). Cependant, j’ai décidé il y a longtemps de me concentrer sur ce que moi je faisais; espérant inspirer chum et enfants à emboiter le pas avec moi! Ça avait fonctionné pour les couches lavables (mon chum avait dit que lui n’en changerait jamais, mais finalement…) et pour le compost, mais pas avec d’autres choses comme les mouchoirs lavables. Récemment, j’ai commencé à essayer le papier de toilette lavable. Ça fait un peu drôle à dire, hein? Est-ce que c’est une étape que vous pourriez franchir? Êtes-vous un peu curieux?

« Ouach, du papier de toilette lavable!!! »

Ok, réaction normale, je pense. C’est assez inhabituel! J’ai d’ailleurs reçu ce type de commentaires avec mes mouchoirs lavables il y a une dizaine d’années… maintenant, c’est plus fréquent, ça fait un peu moins réagir. Je pense que ce sera la même chose pour le papier de toilette lavable. Je pense surtout que chaque personne y va selon ses limites. Puis quand on y pense, ce n’est pas pire que de laver des couches lavables! Si vous étiez confortables à laver celles-ci, vous devriez être okay avec le papier de toilette!

Comment ça fonctionne?

Ici, j’utilise les lingettes d’hygiène personnelle HÖM de Omaïki. Propres, elles sont dans un panier dans ma salle de bain. J’ai un sac imperméable Lötus pour entreposer les lingettes utilisées jusqu’au moment du lavage.

Je les utilise pour les p’tits besoins dans le moment. C’est MA limite personnelle, vous pouvez aussi bien vous lancer all-in, tsé! À l’utilisation, je vous dirais que c’est comme d’utiliser le papier de toilette le plus luxueux sur le marché, mais au lieu de le flusher, je le mets dans mon sac qui est accroché après le porte-rouleau de papier de toilette.

Pour laver mes lingettes, j’utilise le même savon doux que j’utilise pour mes tampons démaquillants, mes sous-vêtements et mes serviettes d’hygiène (j’utilise les Lötus, j’ai écrit là-dessus en 2016). Je préfère un savon très doux étant donné que c’est pour essuyer une partie délicate de mon corps et que j’ai la peau méga sensible.

Je connais des gens qui trouvent toujours un peu rigolo ce genre de geste. « Ben voyons, ça change rien que 5 fois par jour, tu utilises un bout de tissu au lieu de 3 carrés de papier de toilette. » Mais selon moi, c’est l’accumulation de ces gestes par de plus en plus de gens qui vient faire une différence sur notre quantité de déchet!

Êtes-vous prêts à utiliser du papier de toilette lavable? Quels autres gestes tentez-vous de faire au quotidien pour diminuer la quantité de déchets que votre famille produit?

Je fais partie de l’équipe d’ambassadrices Omaïki. L’article n’est pas commandité par Omaïki, mais j’ai reçu ces produits gratuitement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.