Comment vivre avec un seul salaire ?

Il y a dans la vie des décisions qui changent celle-ci de façon drastique, mais qui sont tellement pour le mieux. Des décisions qui font peur, mais qui sont toutes aussi existantes. Elles changent la façon de voir la vie, reconsidèrent nos priorités et mettent de l’avant nos valeurs, celles qui comptent pour vrai! Nous avons pris la décision en 2012 que mon conjoint resterait à la maison pour s’occuper, à l’époque, de nos 2 enfants. Depuis, il y en a un troisième qui s’est ajouté à la famille. Avec tout ce beau monde, il a bien fallu faire des changements et des compromis dans notre mode de vie pour réussir à vivre avec un seul salaire. Donc, ça fait près de 7 ans que je peaufine notre budget. J’essaye de réduire au maximum nos dépenses et planifier nos besoins. Voici donc quelques petits trucs mis en place avec les années.

La consolidation de dettes a été la première étape. On ne se rend pas compte que chaque dette, chaque prêt, chaque carte de crédit, mis ensemble, peuvent donner de très gros paiements mensuels. Nous avons donc tout regroupé pour n’avoir qu’un seul prêt. Les mensualités ont donc considérablement diminué et nous ont permis de mieux respirer. Il faut s’assurer au départ d’avoir une bonne situation financière, car c’est la première condition à respecter pour se permettre d’avoir un parent à la maison. Si avant même de faire le changement les fins de mois sont difficiles, les paiements ne passent pas, etc., plusieurs ajustements devront être faits avant toutes choses.

Si votre situation le permet, essayez de mettre un petit montant de côté dans un compte épargne. Pourquoi en mettre de côté quand on y arrive à peine? Pour les coups durs, les grosses dépenses, les vacances, les rentrées scolaires, Noël, etc. Bref tout ce qui coûte cher, mais qui arrive inévitablement tous les ans. Avec moins de 100 $ par paye, on peut parvenir à tout payer et à beaucoup moins stresser quand les factures arrivent. J’ai fait des nuits et des nuits d’angoisse en raison de ce type de dépense. Maintenant, je sais que j’ai l’argent disponible quand elles arrivent et je suis fière d’avoir réussi à l’amasser sans priver ma famille. Et si peu à peu la situation financière s’améliore et bien on peut augmenter ce montant et se gâter un peu plus à Noël ou aux vacances.

Une autre chose que nous pouvons changer c’est nos habitudes alimentaires et j’y travaille depuis près de 2 ans. On peut faire des miracles avec peu si on y met du sien et un peu de notre temps. Et je ne parle pas de coupons et de circulaires. Juste de gros bon sens! Acheter en grande quantité les produits non périssables (pâtes alimentaires, sucre, farine, sauce, etc.) lorsqu’ils sont en rabais. Souvent, ils reviennent à moitié du prix. Se trouver un magasin d’achats en gros près de chez soi. Et je ne parle pas du Costco! Mais plutôt des commerces du type distributeurs pour restaurants, les fruiteries, les magasins économiques de pain, etc. Ils sont très souvent ouverts au public, même si ce n’est pas publicisé. Informez-vous! Le pire qu’il peut arriver c’est de se faire dire non. En complément, l’achat d’un congélateur supplémentaire est rapidement rentable, car il permet d’emmagasiner de plus grandes quantités plus longtemps.

Quand je parlais de temps, c’était pour cuisiner. En cuisinant soi-même, c’est meilleur pour la santé et le portefeuille. Que ce soit les desserts, les marinades, les pâtés, les collations, etc. Saviez-vous qu’il n’y a pas de taxe sur les produits d’épiceries, mais sur les plats préparés oui? C’est tellement satisfaisant de servir un plat qu’on a fait soi-même. Un autre truc que j’aime bien c’est d’acheter les marques maison (Sans Nom, Sélection, etc.). C’est souvent les grosses compagnies qui préparent ces produits, mais changent les étiquettes sur les emballages. Ils sont très souvent moins chers que le meilleur des soldes. On pense souvent qu’ils sont moins bons, mais c’est faux. Ils sont équivalents et même parfois meilleurs. Et fini le gaspillage! Faites attention aux dates de péremption. C’est souvent encore bon plusieurs jours après la date. Il existe d’ailleurs des chartes pour évaluer la péremption des aliments.

Le plus difficile à faire dans le processus est de changer sa façon de penser, de voir les choses et les priorités autrement. Parce que c’est nous qui mettons les barèmes qui déterminent nos besoins. Tout se passe entre les deux oreilles. Et ce qui est correct pour nous le sera pour les enfants aussi. Car c’est aussi nous qui créons les besoins des enfants. Pourquoi un enfant de 2 ans aurait-il besoin d’autant de jouets ou de vêtements? Pourquoi le garçon de 4 ou 5 ans a-t-il besoin d’une tablette neuve? Ou pourquoi celui de 8 ans doit-il avoir le vélo de l’année avec tout le super équipement? Qui a dit que c’était obligatoire? C’est seulement une façon de penser et quand celle-ci est changée dans la tête des enfants, tout devient plus facile. Juste à titre d’exemple, mon fils a eu un Nintendo Ds rose pendant 2 ans. Il s’en ai plaint qu’une seule fois et nous lui avons fait comprendre que c’était le jeu dedans qui était important, pas la machine qui le lit et qu’il était seulement chanceux d’avoir pu en avoir un. Les enfants ne voient pas la différence quand on achète des jouets usagers s’ils sont en bon état. Ils sont juste contents d’en avoir un. Même chose pour les vêtements. On peut tout acheter maintenant sur internet pour presque rien. Les rebuts des uns font le bonheur des autres.

Notre richesse, c’est nous qui la déterminons. Tout est une question de perception, d’opinion et de conviction. Nous, nous avons choisi du temps, de la disponibilité et de la présence pour nos enfants et pour nous. C’est notre plus grande réussite de le faire encore même après presque 7 ans. La plus grande erreur à faire, nous l’avons fait, est de le faire sur un coup de tête, sans le planifier, sans le prévoir. On s’est jeté là-dedans la tête baissée en encaissant à mesure les coups durs qui nous renteraient dedans. Planifiez, prévoyez au moins un an d’avance, avant de faire le grand saut. Et enlevez-vous de la tête que les choses vont rester les mêmes, que rien ne va changer. Tout va changer! Mais ça vaut tellement le coup! C’est un magnifique cadeau à offrir à vos enfants et à vous aussi.

Vous êtes des habitués à vivre avec un seul salaire? Partagez vos trucs avec nous!

Pour voir d’autres trucs qui pourraient vous aider à vivre avec un seul salaire, consultez notre section Argent!

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.