Je n’ai jamais vu quelqu’un dire « je m’en fous de la planète ». Bon, ça existe peut-être, mais mon point est que la majorité des gens, ceux qui m’entourent du moins, on a coeur de faire des efforts pour réduire leur impact sur notre belle planète. Parfois, on peut s’imaginer que les petits gestes ne changeront rien. Quand on se regarde le nombril, c’est peut-être vrai, mais si nous sommes des milliers à faire ces mêmes petits gestes, l’impact est bien là. Comme nous sommes tous à des niveaux différents dans notre réflexion sur le sujet et que parfois, on ne sait pas par où commencer, j’ai décidé de vous suggérer 7 changements simples pour favoriser le zéro déchet dans la cuisine.

En tant qu’ambassadrice Omaïki, je reçois des produits, mais aussi, j’ai le plaisir de vous offrir 10% de rabais sur vos achats! Vous n’avez qu’à utiliser le code marginale2018 si vous voyez quelque chose de chez Omaïki qui vous intéresse dans l’article!

1. Remplacez les sacs à sandwich de plastique par des sacs lavables

Photo: Omaïki

Si vous faites des lunchs régulièrement ou traînez des collations et autres dans des sacs jetables en plastique, changez vos habitudes en adoptant les sacs lavables qui ont le même format. En plus, il y en a de très mignons comme les GUSTÖ!

2. Adoptez les pailles en inox ou en bambou

Tout le monde en parle depuis un bout; les pailles en plastique sont dommageables pour la faune et la flore. Et oui, une petite paille de temps en temps peut être un “big deal” si nous sommes nombreux à dire la même chose (ça fait beaucoup de petites pailles ici et là). Les pailles en inox ou en bambou sont rendues populaires… donc faciles à trouver! J’ai acheté les miennes sur Amazon pour vraiment pas cher et plusieurs boutiques d’ici en vendent également (mais je n’en ai pas trouvé qui sont fabriquées ici).

3. Magasinez en vrac

Photo: Omaïki

Pourquoi est-ce que magasiner en vrac peut avoir un impact sur vos déchets? Parce que vous contrôlez ainsi l’emballage! Sans compter que vous réduisez vos chances de gaspillage! Lorsque vous allez dans un magasin en vrac, vous apportez vos propres contenants réutilisables ou sacs à vrac réutilisables! Mes beaux sacs sont de la collection HÖM.

4. Ayez votre propre bouteille d’eau froide prête

Celui-là est tellement facile. Je sais que parfois, on se retrouve dans un endroit, sans bouteille, sans abreuvoir et l’achat d’une bouteille d’eau est une question de vie ou de mort (ou presque…). Prenez l’habitude de trainer une bouteille (réutilisable) d’eau avec vous. Plusieurs modèles gardent votre liquide à sa température initiale pendant longtemps en plus! Donc de l’eau froide pendant une dizaine d’heures… ou un café chaud pendant la même période! (Ma bouteille me sert autant pour du café que de l’eau, il suffit de laver entre les utilisations.)

5. Utilisez vos propres sacs à fruits et légumes

Photo: Omaïki

Quand on achète des fruits et légumes, on les place automatiquement dans un petit sac de plastique que l’on jette une fois à la maison, car beaucoup trop mince pour une quelconque utilisation. Il existe des sacs en filet prévu pour cette utilisation! Je sais qu’on peut se dire: ah mais ça va être compliqué, la caissière ne pourra pas voir le code, etc etc… mais au final, non, ce ne l’est pas! Je vous le dis! Ce n’est pas une habitude plus compliquée à prendre que lorsque les épiceries ont cessé de fournir gratuitement les sacs pour emballer! J’ai les miens depuis longtemps (achetés sur Amazon), mais vous pouvez en trouver qui sont fabriqués au Québec également!

6. N’ayez plus jamais besoin d’ustensiles de plastiques

Photo: Omaïki

Je comprends tellement que devant un repas, sans ustensiles, on préfère prendre des ustensiles de plastique (si c’est ce qu’il y a de disponible) au lieu de manger avec les mains. Mais pourquoi ne pas être prêt en tout temps pour ce type de situation; trainez un ensemble d’ustensiles dans votre sac. Vous aurez tout le temps de quoi manger (et disons-le, qui va mieux que des ustensiles cheap en plastique). Pour ne pas les salir, gardez-les dans un petit sac de transport!

7. Réduisez l’utilisation des essuie-tout à usage unique


Quelles sont vos raisons d’utiliser des essuie-tout? Est-ce que tout ça peut être remplacé par un essuie-tout lavable à usage multiple (comme les Kliin), des essuie-tout lavables en tissu… ou simplement un panier de guenilles à proximité? Ici, nous avons encore des essuie-tout jetables pour un “non négociable”; les vomis de nos chats. Ça dépassait un peu nos limites… mais pour le reste, on n’utilise que du réutilisable maintenant!

Quels sont vos trucs pour favoriser le zéro déchet dans la cuisine et partout dans la maison?

Ressources mentionnées dans cet article:

Un article qui pourrait aussi t’intéresser:

5 conseils pour désencombrer la cuisine

 

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.