Ado solitaire

Si vous demandez à mon adolescente le prénom de sa meilleure amie, elle vous donnera probablement le prénom d’une copine de longue date. Si elle était parfaitement honnête, la réponse serait « mon chat ». Ce chat… Il mériterait probablement un texte juste pour lui, mais pas aujourd’hui.

Je suis la mère d’une adolescente plus solitaire que la moyenne. Il arrive que nos proches s’inquiètent un peu de savoir qu’elle n’a pas énormément d’amis à l’extérieur des cadets qu’elle a intégrés en septembre dernier. Il m’arrive de me demander si on nous poserait les mêmes questions si ma fille n’avait que peu d’amis à l’extérieur de l’école. Est-ce qu’on la laisserait plus facilement être qui elle est? Et qu’est-ce que ça fait une ado solitaire?

Présentement, ma fille se prépare pour deux courses, pratique son instrument de musique sur une base régulière puisque ses cours reprennent bientôt et elle profite du peu d’été qu’il nous reste à la piscine municipale. Mon ado a probablement lu plus de livres depuis le début de l’été que plusieurs de ses camarades cadets en un an et elle a aidé son jeune frère à assembler son premier robot à vie. Ma grande fille est très occupée, mais pas de la même façon que les autres.

Être la mère de l’ado solitaire, c’est être encore plus à l’affut des changements dans son attitude. Je n’ai pas le choix. On me demande régulièrement si ma fille va bien, si elle a une vie sociale, si elle mange… Avoir une ado qui préfère ses livres et son chat à la compagnie d’un groupe d’humains, ça fait de moi la mère qu’on questionne souvent et, bien honnêtement, lorsque des amis, parents d’adolescents me demandent quoi faire pour leur ado qui se referme sur lui-même, je ne sais pas quoi répondre. Ce n’est pas l’adolescence qui a rendu ma fille solitaire, elle est juste comme ça de nature. C’était déjà le cas lorsqu’elle était d’âge préscolaire et que nous avions plein de voisins de son âge avec qui elle aurait pu s’amuser. Une fois ses activités organisées terminées, elle est vraiment heureuse de retrouver sa dernière série de livres et son chat. Elle n’est pas timide ou repliée sur elle-même. C’est une ado rieuse, allumée, active. Elle adore la robotique, les animaux et le maquillage.

Mon aînée, c’est probablement celle de mes enfants qui est la plus équilibrée, celle qui est le plus près de ses besoins. La majorité du temps, je ne suis pas inquiète pour elle. Lorsque je le suis, je lui en parle, tout simplement. Nous avons déjà eu une discussion sur le fait qu’elle est plus solitaire que la moyenne. Son explication est simple et, comme maman, elle me convient parfaitement. Lire est une activité qui se fait seule. On peut lire pour quelqu’un ou lire à côté de quelqu’un, mais lire reste une activité très solitaire. Nous sommes tous des rats de bibliothèque dans la famille et, lorsque toute la famille est au salon en train de lire, c’est comme si nous étions tous seuls. Personne n’a d’interactions avec l’autre. On pourrait entendre notre chat perdre ses poils. C’est la même chose pour la construction de robots. Les robots qu’elle assemble demandent un niveau de concentration important. Elle ne peut pas avoir une discussion avec quelqu’un pendant ce temps. Comme ce sont ses deux passions, elle passe la majorité de son temps seule. Je me dis qu’avec le temps, en avançant dans ses études, elle rencontrera des gens qui partagent ses passions.

Être la mère de l’ado solitaire, ce n’est pas être la mère d’une jeune fille qui s’enferme ou qui ne partage rien de ce qu’elle vit. Si c’était le cas, je serais très inquiète et je chercherais activement des façons de sortir ma belle grande fille de son isolement. Je peux vous assurer qu’on peut trouver mon ado partout dans la maison et qu’elle partage ce qu’elle vit. Elle adore partager, surtout ses découvertes. Chez moi, il y a des robots qui traînent un peu partout. Je sais lequel de sa collection est son préféré. Je dois d’ailleurs commander des pièces pour ses améliorations futures.

Puisque c’est une adolescente et que je suis sa mère, je ne suis pas toujours son public préféré pour montrer ce qu’elle sait. Celui qu’elle préfère, son humain préféré de tout l’Univers, c’est son petit frère. Par contre, pour qu’elle accepte de le laisser toucher à ses robots, il faudra encore quelques années. C’est pour cette raison que dernièrement, j’ai acheté des robots pour mon fils. C’est avec sa grande sœur qu’il a eu le plaisir de les assembler. Elle lui expliquait toutes les pièces. Il a même eu droit à un petit discours sur les propriétés non caractéristiques. Lorsque je vois ma grande avec son frère, je suis convaincue qu’un jour, cette merveilleuse humaine partagera son savoir. Elle arrive à rendre son frère fier de lui-même si c’est elle qui exécute la majorité du travail. Il cri : « J’ai fait ça! » et elle accepte avec le sourire de le laisser ignorer délibérément qu’elle l’a aidé.

En écrivant ce texte, j’ai eu une idée. Je vais commencer à dire aux gens que j’ai une ado familiale plutôt que solitaire. À mon avis, les résultats devraient être intéressants. J’aimerais que les gens puissent la voir comme je la vois.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.