propreté tardive

J’ai eu envie de partager une réalité aujourd’hui que peu de parents vivent; la propreté tardive. Par tardive, je ne veux vraiment pas parler des enfants de 3 ans qui ont besoin d’une couche la nuit… je parle de ceux qui sont en âge scolaire et dont les parents doivent gérer le casse-tête de: « OK, qui changera sa couche à l’école si je lui en mets une pour éviter les dégâts? Ou bien, je lui mets une culotte comme à la maison avec 5-6 paires de rechange? »

Note: Pour préserver l’identité de l’enfant en question, je ne signe pas mon texte et je l’appelle « l’enfant »; j’imagine que vous comprenez…

Il a sûrement « quelque chose », allons voir le doc!

De rendez-vous en rendez-vous, on se fait dire que tout va bien avec sa santé. Après des mois de rencontres avec des professionnels, l’enfant en question n’a pas de handicap; au contraire, il a de grandes capacités, un haut potentiel et quelques petits points d’interrogation, dont sa fameuse couche. Mais après discussion avec d’autres parents d’enfant avec un haut potentiel, je sais que notre situation n’est pas unique (ou bien ils voulaient simplement m’encourager?). Il reste que l’enfant en question ne sait jamais quand il a envie… oh et il se fâche si on ose lui demande s’il ne serait pas le temps d’aller faire un tour à la salle de bain (parce qu’il n’est pas un bébé et il a totalement raison!).

Il a malheureusement conscience que de porter une couche est de moins en la norme pour son âge…

Porter une couche à un âge où tu sais aussi lire, écrire et compter, c’est un peu bizarre. L’enfant sent que c’est bizarre. Il n’a plus vraiment d’intérêt pour Mickey ou Sesame Street, mais c’est ce que nous trouvons sur le marché. Oui je sais,il pourrait porter une couche lavable comme lorsqu’il était petit, mais ça fait vraiment des grosses fesses et les grosses fesses de couche lavable sont vraiment moins appréciées à cet âge. Il est mal à l’aise chaque fois qu’il y a de la visite à la maison. Parfois, il en vient aussi à avoir un stress relié au fait de partir de la maison pour plusieurs heures.

C’est une dépense dont on pourrait se passer…

Ce n’est pas mon point le plus glorieux sur le sujet, mais j’attends impatiemment le jour où les couches ne seront plus à inclure dans mon budget. Il existe des subventions pour l’achat de couches pour les enfants plus grands qui ont certains diagnostics précis, les autres, faut s’arranger avec la dépense!

Je voulais vous en parler aujourd’hui, simplement parce que ça existe… Puis je voulais aussi lancer un appel à tous: la propreté tardive, on fait quoi avec ça?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.