Routine maman à la maison

Ton cadran sonne. 5 h déjà ! Tu peines à te lever, ton sommeil était si bon. Moi, je suis là près de toi, je ne saurai probablement jamais trouver les mots pour apaiser ta routine, « métro, boulot, dodo ». Sitôt tu es parti, je retourne un peu au lit pour essayer de rattraper mes rêves. Injuste, oui !

Vous aimerez aussi: La vie avec un papa à la maison

Ensuite, je me lève avec les enfants. Ma journée démarre avec un café, comme la tienne, et je réalise que tu es au travail depuis plus d’une heure, à donner effort par-dessus effort, quand le soleil est à peine réveillé. Moi, je dois partir le lavage, ranger le déjeuner, faire les lits, passer le balai et faire les lunchs des deux grands pour qu’ils ne soient pas en retard. Sans compter toutes les disputes que je dois gérer ce matin, en essayant de trouver un sens à leurs demandes qui n’en finissent plus. Les enfants se créent tant de tracas, ça nous fait sourire, on échangerait de place avec eux n’importe quand. Je range, je place, je frotte.

Et j’enfile mon rôle de maman enseignante, je mets une pause à mes besognes. Je mets mon sourire et je fais rigoler notre fille entre deux pages de maths, la magie est là. Pendant qu’elle termine, j’amorce le dîner, mets le linge au séchage. Je reprends mon souffle, je pense à toi mon homme et je me dis que chacun à notre façon, on essaie bien fort d’être des bons parents. Comme chaque midi, tu prends deux minutes — pas plus — pendant que ton lunch réchauffe pour m’appeler et me demander si ça va aujourd’hui. Comme une petite fille, j’attends cet appel avec impatience. J’ai toujours aussi hâte d’entendre ta voix. Tu me redonnes de l’énergie pour continuer.

L’après-midi commence, on range, on plie du linge. Et je fais de la lecture, collée avec ma cocotte. C’est quoi le groupe du nom ? J’aime beaucoup lui enseigner, ce rôle me remplit de bonheur. Je ne dis pas que c’est facile chaque jour (vraiment pas !), mais l’effort vaut la chandelle.

La journée arrive à sa fin, je n’ai pas vu le temps passer. J’ai été occupée sans pauses. Même si ça n’arrête jamais, je me dis que toi aussi tu n’as pas eu une seconde. J’ai hâte que tout le monde arrive pour souper et pour se raconter nos journées. J’ai hâte de te coller. Déception à ton arrivée, tu es si fatigué, douche, souper et dodo, voilà une journée de plus qui est passée où on s’est perdu dans la routine. Par chance, elles ne sont pas toutes comme celle-ci. Il nous reste les rêves, les seuls endroits où le temps s’arrête et où nous n’avons pas besoin qu’il soit réglé au quart de tour…

Avez-vous parfois cette impression de ne pas pouvoir faire quelque chose juste pour vous sans que cela ait un impact sur votre famille ?

Au sens propre, la routine a pour définition dans le Larousse « habitude, mécanique, irréfléchie et qui résulte d’une succession d’actions répétées sans cesse. » Alors oui, cette impression est, disons-le ainsi, normale. Car une routine nous amène à répéter les mêmes actions dans un ordre semblable et ce jour après jour. Pour que tout cela dure, c’est essentiel d’avoir une bonne routine, mais il l’est tout autant de la briser de temps en temps pour se laisser-aller, vivre un beau moment en couple, aucun remords juste de l’amour. Je l’aime notre routine et je t’aime toi, mon pilier, mon partenaire de vie.

Vous l’aimez vous votre routine de couple ? Sinon, que changeriez-vous pour qu’elle soit agréable ?

Donnons-nous le devoir de casser la routine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.