Temps des fêtes réussi

N.D.L.R. Nous voici maintenant en route vers le temps de fêtes! En prévision d’une période ultra occupée, Stéphanie nous propose un premier billet de conseils et astuces pour des fêtes réussies.

Décorations extérieures

Vous rangez à peine vos décos d’Halloween et déjà je vous invite à préparer celles de Noël pour dehors. Pourquoi ? Parce que ! Parce que j’aime faire mes décos extérieures sans me geler les doigts, risquer de glisser sur des plaques de glace ou encore qu’une patte de mon escabeau s’enfonce subitement dans la neige, me transformant en Mme Grinch de Chouville. J’aime aussi varier et c’est beaucoup plus inspirant de le faire et de modifier les décos à +10 °C qu’à -5 °C. Une année, je peux décorer l’extérieur en faisant les contours de chacune des portes et des fenêtres en guirlande de sapin/petites lumières blanches et bien exagérer la chose avec des surplus de couronnes ; la suivante, en faisant des dentelles simples autour des rampes ; l’autre en faisant une grosse discrimination et décorant un seul des sapins du terrain et en accrochant mes boules de sapinages et rubans sous la galerie pour un décor plus antique ; ou, une autre, en faisant des dizaines de petites couronnes lumineuses que j’installe à l’intérieure de chaque fenêtre avec des chandelles de diodes électroluminescentes (DEL, pour les intimes).

Astuce No1, garder le même matériel, mais en varier la disposition en s’inspirant de Pinterest et cie. Aussi, côté économies, les lumières intérieures sont moins dispendieuses, mais doivent être à l’abri des intempéries.

Astuce No2, miser sur les contours intérieurs des fenêtres peut être une bonne stratégie pour les années où les courants de lumières sont moins en forme et doivent être remplacés, parce que c’est aussi ça la magie de Noël, les courants ont tendance à se passer le mot pour mourir tous en même temps.

Cadeaux à acheter

C’est aussi le moment de se questionner sur le genre de Noël qu’on veut offrir à notre famille et à notre carte de crédit. À qui souhaite-t-on faire plaisir ? À nos enfants ou à notre banquier ? Ici, c’est la règle des 4 cadeaux simples : un cadeau pour répondre à un besoin criant, un vêtement spécial, un livre (voir les nombreux billets à ce sujet) et un cadeau pour répondre à un souhait. Ce Noël, chez nous, on refait le plein de raquettes pour marcher dans la neige (idéalement de seconde main, pour le prix et pour la planète) parce que ce n’est pas une activité dispendieuse et que c’est accessible à pas mal tout le monde, pas mal partout. Et on n’attend pas, on y va maintenant, début novembre, pour les achats et la loi de l’offre et la demande. L’année dernière, nous avons refait le plein de soucoupes et traîneaux pour glisser, l’autre d’avant, de bâtons de hockey. Je pense sérieusement à des balais pour jouer au ballon-balai et à réutiliser les bâtons cassés pour jouer à la ringuette, l’an prochain… Pour mes plus vieux, on magasine une table de ping-pong pliante (sur Kijiji). Dans le bas de Noël, on met des bobettes avec de dessins d’ananas ou autres rigolotes idées, des bas comiques et leur sorte de biscuits préférés. ZÉRO « ça coûtait juste 5 piastres ». Si ça coûte juste 5 $, ça risque de durer ça en équivalence, pas cher donc pas longtemps longtemps.

Astuce No3, on pense activités en famille parce que, on peut se le dire, plus on offre de jouets en cadeaux, plus on doit se visualiser en train de les emballer et de ramasser chacun d’eux une bonne centaine de fois dans les prochains mois.

Astuce No4, pour les plus vieux, vous pouvez discuter avec eux pour savoir s’ils veulent que vous fassiez un don en leur nom à un organisme (ici, je reviens avec le juste 5 piastres qui peut devenir un investissement vital et très sensé) et vous mettez le reçu dans le bas de Noël avec un gros « merci » bien visible de la part du Pôle Nord.

Astuce No5, si vous faites des bricolages régulièrement, le matériel d’artistes de chez DeSerres est un bon achat à mettre dans le bas, sinon, ce n’est pas parce que vous le donnez en cadeau que, magiquement, vous tomberez en amour avec la colle blanche et la gouache. Évitez de faire semblant et pensez à quelque chose qui vous ressemble vraiment.

Astuce No6, en achetant tôt, on respecte plus souvent le budget parce qu’on est moins influençable par la publicité puisqu’on a une cible et on a plus de choix parce que tout est encore en quantité suffisante donc pas de pression d’achat. Aussi, je suis une cybermagasineuse. Je déteste, non, j’hais de tout mon cœur, les foules en décembre. Donc, je magasine à partir de la maison et c’est franchement plus facile de dire non !

Menu des vacances

Enfin, élaborez votre menu pour les 14 jours du temps des fêtes. Il y a des milliers d’idées sur le web. Souvent, je me réfère à des sites psychos pops qui parlent de bien-être et de nourriture, donc de comfort food, et je fais choisir les enfants parmi les repas proposés ; ici, les boulettes ont la cote (avec ou sans viande) et un des nos meilleurs amis pour les recettes de biscuits et tout le reste a un prénom qui commence par un Ricard (comme l’alcool) et termine par un o (section thèmes ; choisir Action de grâce, boulettes, cabane à sucre, comfort food, dessert dans une tasse et la ligne de Noël au grand complet et bien mélanger). Je me fais un dossier avec toutes les recettes et ensuite, je passe à l’épicerie et je fais ma maman écureuil pour faire nos provisions et ne pas avoir à aller au marché entre Noël et le jour de l’An, sauf si vous aimez prendre des pauses et considérez qu’aller chez IGA est l’équivalent d’un petit séjour au SPA.

Astuce No7 On range bien la nourriture dans le fond du congélo (on peut même identifier que c’est pour Noël), on met le menu sous forme de calendrier sur la porte et on n’a plus besoin de se casser la tête pour la durée de toutes les vacances.

Astuce No7 ½ Gardez un peu de place pour les activités de financement des enfants de votre entourage et encouragez la vente de chocolat, tourtières et agrumes !

Astuce No8 Le choix des recettes doit se faire avec des recettes simples. Vous n’avez pas envie de passer vos vacances à cuisiner des plats dignes d’Instagram, vous voulez passer du temps avec vos enfants ou caché dans le bain avec un bon livre.

Voilà de quoi remplir votre mois de novembre, disons aux trois quarts. Dans un billet suivant, je vous parle de la préparation de la maison, des décorations intérieures et de la parade du père Noël, des cadeaux à fabriquer, de l’emballage des fameux cadeaux, de l’envoi des cartes de Noël, de ciné-cadeau et de la préparation du calendrier de notre lutin/calendrier de l’Avent.

Bon décompte d’avant Noël !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.