Voilà. Vous pouvez allumer vos décos extérieures qui sont magnifiques et vous en inspirer pour continuer vos préparatifs. Les cadeaux achetés sur le web sont sur le point d’arriver et vous êtes allés chercher ce splendide cadeau seconde main, quatre villages plus loin, qui fera le bonheur de vos enfants.

Vous pouvez lire la première partie en cliquant ici!

C’est ce qui m’amène à vous parler de ce qui reste à faire avant la mi-décembre. Je crois que ce n’est pas une grande surprise si on se dit que nous arrivons tous un peu éméchés pour les vacances de Noël sans même avoir ouvert notre première bouteille de bulles. Alors pour éviter cette fatigue intense, le soir du 24, et vous endormir avant le passage du père Noël (contrairement à vos enfants) un mot s’impose : « pla-ni-fi-ca-tion ».

Dans nos belles maisons

Alors pour avoir cette folle impression de vivre en plein milieu d’une chanson de Noël de Michael Bublé, préparons la maison. « Ménage, ménage » et en équipe si possible. Je ne vous cacherai pas que le ménage ne se fait pas toujours avec un verre à la main, comme dans les films. Et surtout, le grand secret des reines ménagères est un entretien quotidien. Videz la maison à chaque saison et dites « non » aux achats de trucs qu’on utilise une fois par année. Soyons créatifs ! C’est le temps de vendre sur Kijiji tout ce qui n’est pas utile pour vous. C’est le temps de classer et garder seulement les plats qui ont encore leur couvercle. Un beau principe du minimalisme est d’avoir un seul article de chaque sorte (ex. : pas 4 louches à soupe assorties à la nappe, une seule) et de regrouper dans une armoire ce qui va ensemble selon le type de cuisine (ex. : tout ce qui est nécessaire pour faire boulangerie, lunch, salades, pâtes, etc.) Par amour, videz les dessus de comptoirs de ce qui sert juste à accumuler la poussière et ce tiroir à débarras qui est en surpoids depuis des années. Offrez-vous des pailles en bambou et débarrassez-vous des plastics pour toujours. Si votre cuisine respire, vous respirez mieux aussi, c’est magique ! Idem pour le salon, la salle de jeux et les autres pièces de la maison. Moins vous aurez de choses à déplacer à chaque fois que vous faites le ménage, moins vous y mettrez de temps. Simple le minimalisme !

Astuce No1, remettez en valeur ce jeu de table oublié que vous trouverez en faisant le ménage et demandez aux enfants de faire un tri dans leurs jouets que vous pourrez aller porter à un comptoir familial de la région pour leur trouver de nouveaux petits propriétaires.

Astuce No2, jetez ces cosmétiques dont vous ne comprenez pas les ingrédients et encouragez des savonneries bios/vrac de votre localité. Vous pouvez même emballer ces nouveaux produits pour les mettre dans votre propre bas de Noël ou ceux des enfants.

Astuce No3, mettez en vente les vêtements que personne ne porte plus ou allez les porter à des organismes. N’en achetez pas d’autres, laisser respirer vos garde-robes !!! C’est beau la simplicité.

La place est faite, c’est le temps de faire briller le sapin

Décorez le roi des forêts en famille si vous avez l’âme de l’aventurier et du devoir accompli, en couple si vous souhaitez ce moment d’yeux doux (ce qui ne se concrétisera pas nécessairement, mais on peut toujours rêver) ou en solo après que des bras forts aient porté les boîtes de Noël au salon. Chez nous, la tradition est de tout préparer avant la diffusion de la parade de Noël à TVA et de manger au salon pour l’écouter. Hé oui ! On déménage la table et les chaises pour l’occasion. On peut aussi y aller pour la version piquenique au pied du sapin.

Astuce No4, définitivement décorer le sapin en solo !!!

Astuce No5, les étapes sont aussi simples pour décorer un sapin que pour faire un pâté chinois, lumières, guirlandes et ornements à la fin. Terminer par l’étoile ou la décoration de la cime, parce qu’on a le sentiment d’avoir réussi à gravir le Mont Everest une fois de plus.

Les cadeaux à fabriquer

C’est selon, mais c’est un bon moment. Certaines familles y voient dans la confection des cadeaux maison un moment joyeux, d’autres y voient un moment chaotique interminable. Si vous faites partie de la première catégorie, vous avez déjà vos listes de bricos à faire à la main sur Pinterest et vous avez peut-être déjà fait des petites choses depuis l’Action de Grâce. Si vous faites partie de la deuxième catégorie, vous êtes déjà passés au prochain point de ce billet.

Astuce No6, se connaître et se respecter. On n’a rien à prouver !

L’emballage des fameux cadeaux

Là, on souhaiterait que notre lutin fasse son travail d’emballeur. Mais non ! C’est à nous d’y voir et tôt, au début décembre. J’aime bien utiliser le papier kraft (style un peu carton brun) avec des petites cordes blanches et rouges ou des rubans réutilisables. J’aime bien aussi les sacs « Hotte de Noël » réutilisables qu’on trouve sur Amazon et autres trop gros magasins pour emballer LE cadeau du père Noël. À cet effet, nous choisissons un cadeau modeste de la part de ce vieux bonhomme, parce que, des fois, le père Noël peut paraître franchement injuste entre les familles. En y allant avec un cadeau simple, le budget du Pôle Nord est plus facilement justifiable. Vous en pensez quoi ?

Astuce No7, ne pas emballer les cadeaux de nuit après le 20 décembre !!! À moins d’avoir un bon lait de poule à boire et de ne pas avoir à se lever trop tôt le lendemain matin.

L’envoi des cartes de Noël

Relire section Les cadeaux à fabriquer et remplacer le mot cadeau par cartes. Bon, c’est peut-être aussi le moment de se faire plaisir, de mettre les enfants en pyjama et de faire des photos à envoyer à la famille et aux amis. C’est franchement agréable d’envoyer des cartes et de recevoir du courrier dans la boîte à lettres qui n’est pas des comptes ou des taxes.

Astuce No8, revoir Astuce No6

Astuce No9, les enfants qui boudent sur les photos, ça fait partie de la vraie vie, t’sais.

Calendrier de l’Avent, ciné-cadeau et le calendrier du lutin

Enfin, le calendrier de l’Avent peut se faire sous plusieurs formes. Ici on aime bien un petit choco le matin, classique, mais simple, auquel on ajoute ou pas des surprises comme « Soirée spéciale ce soir, soit prêt, propre et dans ton plus beau pyjama à 18 h tapant » et on fait un cinéma maison, une balade en voiture pour aller voir les décos des autres maisons, un jeu de table en famille, la lecture d’un conte sous une couverture tendue devant le sapin, bref une activité spéciale. Depuis plusieurs années, c’est même notre lutin qui prend en charge le calendrier de l’Avent. Mais notre lutin, il est pas mal fin. Il nous écrit souvent, un peu avant son arrivée (le piège a été oublié une année et comme le lutin est arrivé direct dans la maison… on a inventé une histoire). Il nous dit ce qu’il a fait durant son année, comme des cours de cuisine ou de botanique, et nous explique ses responsabilités (une année, il est arrivé le 15 décembre parce qu’il devait s’occuper de l’entraînement des rennes, voyez-vous l’idée ?). Une activité incontournable est celle du jardin de cannes de Noël (on plante les bonbons rayés blancs et rouges dans la mousse de sphaigne et, au fur et à mesure des jours, on regarde les cannes pousser) avec lesquelles on fait des chocolats chauds. Le lutin met donc les chocolats dans les assiettes (ou sous les assiettes) pour que les enfants commencent heureusement leur journée. Il ajoute parfois des petites plantes ou des graines pour faire des expériences en botanique ; des muffins ou des biscuits-déjeuners ; fait, une seule fois par année, une bataille de céréales sur la table, colore le lait, etc. Notre lutin ne fait pas de mauvais coups, sauf les bobettes dans le sapin, parce que c’est tellement drôle !

Pour terminer, on peut aussi suivre fanatiquement la télédiffusion de ciné-cadeau ou se faire des variantes maison en choisissant des films fétiches de la famille. Mais une chose est certaine, Noël sans ciné-cadeau, ce n’est pas vraiment Noël. Alors on est un peu plus lousses sur le temps d’écran en décembre et on laisse un peu rouler la télé, le temps des flocons et des cannes en bonbons.

Astuce No10, faire un deal avec le lutin, selon notre niveau de fatigue, sur sa date d’arrivée.

Astuce No11, faire un deal avec le lutin sur ses activités pour qu’elles soient à la hauteur de notre capacité à ranger le lendemain.

Astuce No12, faire un deal avec le lutin qu’il peut aussi apporter des chocolats à papa et maman.

Astuce No13, faire un deal avec le lutin qu’il peut acheter des muffins de l’épicerie de temps en temps.

Astuce No14, faire un deal avec le lutin pour que ses activités soient planifiées un tantinet pour ne pas nous surchargés.

Astuce No15, faire un deal avec nous-mêmes pour se donner le plus possible de temps libre surtout la semaine avant Noël.

Bons préparatifs et surtout bonne magie de Noël !

Pour épingler sur Pinterest:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.