L’escale des pirates : matinée parent-enfant au Bota Bota spa-sur-l’eau

Partagez!

Pendant la dernière journée pédagogique de ma fille de 11 ans, nous sommes allées faire l’expérience d’une matinée au spa Bota Bota dans le vieux Montréal. J’étais hyper emballée d’aller au spa pour la première fois avec ma fille, autant pour ma relation avec elle que pour le bien être que cette expérience allait notre procurer individuellement.

L’escale des pirates est le nom que l’on attribue aux matinées parent-enfant au Bota Bota spa-sur-l’eau. Ces matinées s’adressent aux jeunes de 10 à 17 ans et se traduisent par l’accès au site de neuf heures à midi en plus d’une activité parmi les deux choix offerts ; yoga et méditation ou initiation aux massages. Ces ateliers ne sont pas obligatoires, mais ils sont gratuits, il suffit de téléphoner pour réserver sa place et celle de son enfant. Ces activités visent à partager un moment avec son enfant alors il n’est pas possible d’inscrire seulement l’adulte ou l’enfant. Étant donné que j’ai commencé à pratiquer le yoga depuis quelques semaines et que ma fille n’est pas à l’aise avec les rapprochements corporels, nous avons choisit l’activité yoga et méditation.

Lors de la pratique du yoga, nous étions un petit groupe, ce qui nous a permis de nous sentir plus à l’aise. La salle a une capacité de 12 personnes seulement donc c’était un cours plus intime que ce à quoi j’ai déjà participé ailleurs. L’horaire matinal du cours limitait une surexposition aux autres usagés du site même si la salle est située au jardin et que c’est un emplacement très apprécié. Je suis une femme timide et je sais que si le tout n’avait pas été soigneusement organisé comme nous l’avons vécu, ma fille et moi aurions été intimidées. Nous sommes très heureuses de cette logistique parce que nous avons pu vraiment nous concentrer sur le cours grâce à ce détail.

Pendant notre atelier de yoga parent-enfant, nous avons été guidés pour faire plusieurs poses ensemble et c’était quelque chose que je n’avais jamais tenté. Honnêtement, ce petit moment était particulier parce qu’une distance physique s’est créée entre ma fille et moi depuis qu’elle est devenue une ado. Je comprends et respecte ses limites parce que j’étais pareille à son âge, mais n’empêche que la mère en moi aimerait parfois lui témoigner mon affection. Étant donné que nous suivions les directives, ça ne venait pas de moi et donc c’était probablement plus convaincant, haha ! Les circuits d’eaux ont été très appréciés par ma mademoiselle, elle était impressionnée, mais a su maîtriser son émerveillement pour la majorité du temps. Je pense que la prochaine fois que nous irons, elle pourra bénéficier encore plus de tous les avantages parce qu’elle va avoir passé par dessus son émotion de la « première découverte ».

Pour conclure, notre expérience parent-enfant fut un succès autant pour notre relation qu’individuellement. Je crois sincèrement que ce temps précieux pourrait devenir un rituel non négligeable pour notre santé mentale et physique.

L’escale des pirates à la relâche

Bota bota enfant
Crédit photo: Bota Bota

L’escale des pirates revient pour la relâche, vous aurez donc la chance de pouvoir l’essayer vous aussi. L’activité aura lieu du 2 au 6 mars de 9 à 12 h. L’atelier de yoga et méditation sera offert de 10 à 11 h et l’atelier d’initiation à la massothérapie de 11 h 15 à 12 h. L’adulte paiera le tarif du circuit d’eaux en vigueur pour la journée choisie et les enfants ont droit à 10 $ de rabais sur celui-ci. Il est possible d’ajouter un massage de 60 minutes pour 100 $ pour les parents, 80 $ pour les enfants de 12 à 17 ans (15 $ de rabais sur le circuit d’eaux si jumelé à un massage).

Un parent ou un tuteur légal doit accompagner lors de l’événement.

Consultez les liens suivants pour réserver vos places :

 

Divulgation : J’ai été invitée à essayer l’activité gratuitement. Les opinions exprimées sont les miennes.

 

Autrice de l’article : Sabrina Fortin

Sabrina Fortin
Femme sensible, curieuse et passionnée mais surtout maman d'une coquette de 11 ans et d'un petit charmeur de 7 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *