Hébergement insolite

Une nuit dans un dôme au Centre de l’Hêtre

Partagez!

Depuis quelques années, l’engouement pour les hébergements insolites ne cesse d’augmenter. Bulles, cabanes perchées, mini-chalets, yourtes, tentes Hutopia (et j’en passe !) se multiplient ici et ailleurs. Cette formule hybride entre le chalet et le camping trouve de plus en plus preneur. Le but ? Vivre une expérience unique ! Et c’est ce que j’ai eu la chance d’expérimenter, il y a quelques semaines, au Centre de l’Hêtre situé au Lac-Beauport, à seulement 25 minutes du centre-ville de Québec. 

Comme un peu tous les Québécois, j’ai choisi de visiter de MON Québec cet été. Je ne l’avais pas vraiment délaissé, cherchant toujours à ajouter des expériences hors de l’ordinaire à ma feuille de route, mais j’aime bien aller voir ailleurs… pour mieux revenir. Cette année, ce sera différent ! On reste ici ! Et même, tout près d’ici ! Je me suis alors mise à explorer ce qu’il y avait dans mon coin : la grande région de Québec. Et c’est avec un grand enthousiasme que je suis tombée sur le Centre de l’Hêtre, installé tout près de chez moi, alors que je n’avais aucune idée de son existence !

Officiellement ouvert depuis 2017, le Centre de l’Hêtre, est un domaine regroupant six dômes, deux yourtes, un refuge et un authentique chalet en bois rond. De quoi plaire à tout le monde ! Et l’expansion n’est pas terminée ! 

Si on peut y venir simplement pour disposer d’un hébergement différent à proximité de la ville de Québec et de la nature, le concept va aussi beaucoup plus loin. « Le centre est vraiment un lieu où l’on vient se ressourcer », m’explique Marie-Noëlle Dolbec qui nous chaleureusement accueillis dans son espace. Je dis SON espace, car elle réside littéralement sur place, aux étages supérieurs du bâtiment d’accueil, avec son conjoint Simon, également copropriétaire des lieux. 

Se ressourcer

Le site est calme et la nature arrive bien sûr à elle seule à nous faire décrocher. Mais on peut pousser l’expérience encore plus loin en profitant de multiples soins sur place comme du yoga, de la méditation, des bains ioniques (un bain de pieds qui permet de détoxifier le corps), des séances de sauna infrarouge ou de la massothérapie. De tout pour se recentrer complètement, quoi ! « Les gens viennent en couple, entre amis, mais aussi plusieurs viennent seuls », m’indique Marie – Noëlle.  Bien que l’expérience me plairait sans doute et qu’elle me ferait certainement le plus grand bien, un peu comme la retraite de yoga que j’ai effectué il y a quelques années, ce n’était pas le but premier de mon séjour. J’y venais pour vivre l’expérience du dôme. « Nous avons vraiment les deux types de clientèles : ceux qui profitent de l’hébergement et ceux qui demeurent sur le site et bénéficient du ressourcement et c’est très bien ainsi », soutient la copropriétaire. Pourvu que tout le monde sache respecter les autres ! D’ailleurs, on n’y vient pas pour faire le party. Marie-Noëlle m’assure par contre que les enfants sont les bienvenus, tant qu’ils peuvent respecter le repos des autres !

Dormir « presque » à la belle étoile

D’abord, ce que j’aime avec le concept, c’est la formule tout inclus. Ça fait quelques fois que j’essaie le « prêt-à-camper » et je suis vendue. Pas besoin de passer des heures à préparer l’équipement et à jouer à Tetris pour faire tout entrer dans la voiture ! Nos effets personnels, notre literie (exceptionnellement en raison de la pandémie) et notre nourriture ! C’est tout !

Une fois arrivés sur le site, on laisse notre voiture devant l’accueil et on se rend à notre site à pied. Les dômes ne sont pas très loin de l’entrée, mais la pente est abrupte. Prévoyez des sacs à dos pour tout transporter. Le couple offre toutefois le transport de vos bagages jusqu’à votre dôme, si vous le souhaitez, pour un supplément. Vous pouvez aussi emprunter des brouettes pour amener votre matériel jusqu’à votre hébergement. 

En arrivant, tout est prêt ! Installez votre literie et le tour est joué ! 

Contrairement au camping traditionnel, pas besoin de s’installer pendant des heures. Le site est mignon, bien aménagé et on aime le grand foyer extérieur ! Ah, on peut se procurer du bois sur place (et on nous le livre !). Le bois pour l’intérieur, lui, est fourni avec la location. Car tout dépendant du moment où vous vous y rendez, vous aurez peut-être à chauffer pendant la nuit. Toutes les instructions sont soigneusement indiquées.

En entrant, c’est spacieux. Un grand (vrai !) lit nous attend. Les fenêtres ont été ouvertes pour aérer. On prend soin de nous ! On y retrouve aussi une table et l’équipement nécessaire pour se faire à manger en plus d’un petit frigo.

Chaque dôme a sa propre thématique. De notre côté, nous étions dans le dôme « Mieux-Être ».  Une belle sélection de livres était dispersée dans la bibliothèque et deux instruments qui ont capté notre attention. Un masseur de cuir chevelu… à essayer ! Et un petit bol tibétain.

On y vient surtout pour relaxer, mais les amateurs de randonnée y sont comblés puisque deux sentiers sont accessibles tout près. On peut aussi louer un canot ou des planches de paddle board et aller naviguer sur le lac artificiel situé à quelques minutes seulement à pied.

Une partie du dôme étant recouvert d’une toile transparente, l’instant magique est celui où l’on éteint les lumières juste avant de s’endormir afin d’observer la nature et les étoiles tout en gagnant les bras de Morphée…

Et vous, quel type d’hébergement insolite avez-vous déjà essayé ?

Autrice de l’article : Marilyn Préfontaine

Avatar
Marilyn habite la ville de Québec avec ses deux beaux enfants. Rédactrice professionnelle et auteure, elle conjuge sa réalité de travailleuse autonome avec celle de mère monoparentale. La cuisine et le tourisme sont deux de ses plus grandes passions, elle adore visiter de nouveaux attraits pour ensuite les faire découvrir!

1 commentaire sur “Une nuit dans un dôme au Centre de l’Hêtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *