La journée mondiale du yoga

Partagez!

De nos jours, il y a une journée mondiale ou internationale de tout. Parfois, je vous avoue être plus que surprise quand je vois la liste. Il y a des trucs vraiment étranges qu’on célèbre à travers le monde.

Le yoga… Si vous me voyez un jour faire du yoga, vous pouvez fuir. Quelque chose ne tourne pas rond. J’ai le syndrome d’Ehlers-Danlos hypermobile et, pour moi, le yoga est une activité beaucoup trop risquée. J’ai testé, souffert et détesté. J’ai eu des luxations à toutes mes articulations. 

Mais d’où ça vient, le yoga ? Qui a découvert que de se mettre la tête à l’envers, les fesses en l’air, les genoux sur les coudes, ça pouvait être relaxant ? Elle cherchait quoi dans l’univers, cette personne ? Je ne comprends pas. Le yoga, ça m’échappe totalement. 

Depuis une dizaine d’années, le yoga, c’est comme les graines de lin dans les discours. « Ah, tu devrais ajouter des graines de lin à ton alimentation, y’a tellement de bienfaits pour la santé ! » et « Ah, tu devrais tellement essayer le yoga, y’a plein de bienfaits pour la santé ! », ça sonne exactement pareil dans mes oreilles. 

Même si le yoga et moi avons divorcé avant même la fin de notre première « date », la journée mondiale du yoga arrive à grands pas et je me suis donné comme défi d’en parler sans laisser paraître ma haine profonde de cette activité. Puisque jusqu’ici, c’est raté, on va dire que mon défi commence maintenant.

Pourquoi choisir le yoga plutôt qu’une autre activité ? Parce qu’à la base, pour faire du yoga, il faut un tapis et des vêtements confortables. Un bon soutien-gorge de sport est probablement la dépense la plus coûteuse à faire en ce qui concerne l’équipement.

Yoga
Photos offertes par Julie Chabot

Comment on fait du yoga ? Pour les autodidactes, YouTube est bourré de vidéos de yoga autant pour les débutants que pour les plus expérimentés. Par contre, tous les professionnels que j’ai consultés s’entendent pour dire que YouTube, ça ne vaut pas un cours en présentiel. Plusieurs sites offrent aussi des cours en ligne. Dans la situation actuelle, ça peut être une option assez intéressante. Quand une pandémie ne rend pas le fait de suer un peu (ou beaucoup) en compagnie d’autres personnes, le top, surtout pour débuter, c’est en studio avec un enseignant qui pourra corriger rapidement les mauvaises postures afin d’éviter les blessures.

Pourquoi le yoga est si populaire ? Probablement pour son côté adaptable à presque toutes les clientèles. Des enfants ? Pas de problème ! Les positions de base ont été traduites en langage « animaux » pour rendre l’activité plus accessible à ces petits humains pleins d’imagination. Des personnes âgées ? C’est parfait. Il y a des cours adaptés pour ces humains pleins de vécu aux articulations usées par les années. Des adolescents ou de jeunes adultes avec l’énergie de la jeunesse qui brûle encore ? Pour eux aussi, on a adapté le yoga. On trouve également des cours adaptés aux femmes enceintes, aux nouvelles mamans et même des sessions parents/enfant pour ceux qui le souhaitent.

Je l’ai déjà dit, je ne fais pas de yoga. Par contre, pour la journée mondiale du yoga, j’encourage tous les adeptes à sortir dehors avec leur tapis et à montrer le bonheur que leur procure cette activité à l’univers entier. Bien que cette activité ne soit pas pour moi, je trouve important de promouvoir toute activité pacifique qui peut contribuer au bien-être des gens. 

Si on est amies, vous pouvez peut-être pousser la note jusqu’à me demander de vous crocheter une paire de bas de yoga parce que c’est vraiment agréable à crocheter, mais sinon, m’asseoir en indien devant Netflix en pantalon mou sera ma seule participation à cette journée.

Autrice de l’article : May Nadeau

May Nadeau
Maman homeschooler de trois enfants un peu sauvages, May a élu domicile dans une petite ville du nord de Lanaudière. Adepte de portage et passionnée de crochet, c'est entre ses enfants, ses livres et son jardin qu'elle a trouvé son bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *