C’est en plein été, il fait caliente, c’est en plein le temps d’un BBQ santé

Partagez!

J’ai reçu le dernier livre de Geneviève O’Gleman la semaine dernière et, dès les premières pages, ma sœur et moi avions l’eau à la bouche. Assises sur la terrasse, tout de suite, nous avions le goût d’essayer des recettes, mais plein de recettes. Déjà, nous sommes plusieurs à aimer Geneviève, nutritionniste et source d’inspiration de tous les parents pressés. Plusieurs de ses livres se vendent comme des petits pains chauds et gageons que son bébé aura une place de choix en librairie et dans nos cuisines. D’ailleurs, un billet en février dernier a été écrit par une collaboratrice à propos de son livre Presque végé qui est dans les couleurs d’une déclaration d’amour. Alors, à mon tour, je vous écris une histoire qui s’est commencée par un coup de foudre pour le livre BBQ santé.

Si vous faites partie des gens qui se retroussent le nez quand le voisinage sort le fameux BBQ par les chaudes soirées d’été, vous ne serez pas déçus de l’odeur qui se dégagera de votre balcon en suivant les recettes de Geneviève, à la lettre ou non.

À la lecture de ce livre, vous aurez accès à des recettes dont les ingrédients se trouvent, somme toute, un peu partout, même en campagne. Autrement, de courtes recherches internet vous permettront de substituer par d’autres des ingrédients plus culturels, souvent moins présents dans mon petit coin de pays.

Aussi, je n’ai eu aucune gêne à préparer une version toujours un peu plus végé en parallèle à celle telle quelle dans le livre, pour certains membres de ma horde qui sont plutôt carnivore. Le tofu sur le barbecue, moi j’adore. Les morceaux de viande dans la sauce, ma fille les dévore.

D’entrée de jeu, Geneviève propose à la gent féminine de dresser la bête.

Notre BBQ est un monstre offert en cadeau par beau-papa. Il est immense. Mais je le maîtrise sans fouet et avec beaucoup de contrôle. Ce n’est franchement pas compliqué les filles. Mais notez bien que, comme dans mon cas, des ententes peuvent se conclurent. Je cuisine, sur semaine, et Monsieur fait la cuisson. Encore là, faites-vous confiance, Mesdames, la bête n’est pas non plus un dragon qui vous attaquera. Ça se gère ! Pendant que Monsieur surveille le tout, moi je me prélasse dans mon divan extérieur et j’admire la bête… pas celle avec la bonbonne de propane, celle avec une spatule et des pinces. Astuce, chez nous, on cuisine sur le BBQ, mais la cuisson commence dans un pyrex, cuisson directe ou indirecte, et on passe sur le grille quelques secondes/minutes en finale. Le BBQ reste propre et les recettes brûlées sont franchement très rares.

De retour au livre, les fameux burgers sont les premiers en lice. Le roi se présente en pains de boulangerie et en différentes sauces que vous pourrez réaliser facilement, en garnitures moins catégorie « snack bar » et plus pub et que dire des galettes qui se déclinent en cinq recettes inspirantes (dont deux sont végés). J’ai cuisiné la végé aux betteraves et elle est impeccable, en ce sens qu’elle se tient et qu’elle est très bonne et tendre. Le hot-dog ne peut pas jouer les jaloux, il a aussi sa page. Il sera plus sexy en Européen, plutôt quand Américain. Viennent ensuite les plus classiques : saumon et autres poissons, porc et plus à la fin le bœuf en bavette, les côtelettes et le poulet en brochettes. Voilà pour les rimettes !

On a adoré :

  • le pain plat rapide et ses déclinaisons, surtout celle à la pêche grillée et à la mozzarella di buffala
  • le tofu grillé au pesto avec sa bruschetta rapide
  • le chou-fleur grillé au cari

  • le poulet/tofu selon la recette des côtes levées BBQ et leur salade de chou colorée
  • le bar à sandwichs aux tomates – même pas besoin de mettre des tomates !
  • les poires aux épices chaï avec un rien de crème glacée – crème glacée suggérée fortement en temps de canicule.

Reste à découvrir encore plein de trésors comme les recettes mettant en vedette le fromage halloumi qui grille sans fondre.

Les enfants ont démissionné face à l’ananas cajun, mais que de fous rires ! Pour une tribu pas trop épicée, nous avons joué avec le feu avec plaisir.

Mon immense coup de cœur va à la section des sauces, salsa, marinades et des rubs – marinades sèches – qu’on peut faire à l’avance, en prévision de la fin de semaine, par exemple. En faisant les différentes recettes, on fait le tour du monde avec les épices et les odeurs. C’est comme prendre des vacances en restant à la maison !

Enfin, pour les dents sucrées, mais pas tant, Geneviève nous propose… hé oui ! des desserts d’été grillés avec des fruits mûrs comme la pêche, la poire, l’ananas, la fraise en brochette et des desserts frais avec de la mangue, des framboises chocolatées et autres petits bonheurs des champs. Et la cerise sur le sundae, la section des cocktails festifs pour accompagner le dur labeur de cuisiner sur le BBQ. Des idées pour titiller vos papilles ? Slush à la pêche, limonade rose, thé glacé à la fleur d’hibiscus, mojitos aux queues de fraises – oui, c’est super bon et non, les queues de fraises ne font pas trempette dans votre verre – toutes ces recettes avec ou sans alcool, évidemment.

Alors voilà. En espérant vous tenter suffisamment pour que vous vous procuriez ce petit bijou pour faire la fête tous les soirs de l’été et, surtout, faire retrousser le nez des voisins.

J’ai reçu ce livre par l’intermédiaire des relations de presse des Éditions de l’Homme et je les remercie fortement. Toutes les opinions de ce billet sont personnelles et je n’ai aucun intérêt financier en jeu.

Titre: Chanson Caliente – Kevin Parent

Auteur de l’article : Stéphanie MacFred Lauzé

Stéphanie MacFred Lauzé
Stéphanie habite en campagne avec son conjoint, leurs quatre garçons et leur fille. Enseignante et auteure, elle est à la maitrise en orthopédagogie à l’UQÀM et fait l’école à la maison. Elle travaille pour mettre sur pied un centre d’ateliers pour aider les enfants à être des géants en apprentissage, en pleine conscience, en lecture de millions de livres sur toutes sortes de sujets, en conceptualisation de robots, en création de potagers… jusqu’à la lune. Stéphanie adore la littérature, le hygge, les maths, les étoiles et l’hiver. Elle partage ses intérêts sur Facebook avec La petite école à la maison, le Centre pour enfants Grande Ourse et Mon hygge en pots Mason.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *