Vous ne voulez pas envoyer votre enfant à l’école? Voici ce que vous devez savoir…

Partagez!

Plusieurs parents se questionnent au sujet de la rentrée scolaire. C’est normal de se poser des questions, c’est sain, même. Vous entendez depuis que vous êtes petits qu’il faut aller à l’école pour apprendre et pour réussir dans la vie. Alors vous avez fait ce choix, bien évidemment, pour vos enfants aussi. Et là, pour la prochaine rentrée, vous doutez. Vous doutez parce que la solution alternative, à moins d’avoir accès à l’enseignement à distance (situation dans laquelle c’est encore l’école qui est responsable d’éduquer votre enfant), c’est l’éducation à domicile (situation dans laquelle vous prenez cette responsabilité en main). Pis l’éducation à domicile, c’est [insérez ici un préjugé que vous avez envers l’éducation à domicile… allez-y, vous en avez sûrement et c’est normal]… Bref, malgré tout, vous voulez opter pour l’éducation à domicile… Et vous en êtes maintenant à vous dire: « OK, je le garde, mais après? Je fais quoi, là? »

L’éducation à domicile ce n’est pas nouveau, c’est légal et c’est encadré par un département spécial du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

L’éducation à domicile, c’est tout à fait légal. Ce qu’il faut comprendre, c’est que oui, la Loi sur l’instruction publique parle d’une obligation de fréquentation scolaire, mais que l’article 15 prévoit une dispense de fréquentation scolaire pour les enfants qui reçoivent une éducation à domicile. Et au Québec, depuis 2018, tout ça est encadré par le Règlement sur l’enseignement à la maison. Quand on choisit l’éducation à domicile, il faut donc suivre ce règlement. C’est la Direction de l’enseignement à la maison (DEM) qui s’occupe de vérifier que les familles suivent bien ce règlement.

Les étapes à suivre (la version simplifiée)

Le Règlement sur l’enseignement à la maison est complexe. Il n’est pas interprété de la même façon par tout le monde, mais les grandes étapes sont assez claires.

  • Il faut tout d’abord transmettre un avis écrit à la DEM et à notre Centre de services scolaire. Quand on fait l’éducation à domicile année après année, il faut faire ça au plus tard le 1er juillet de chaque année, mais si vous venez de prendre votre décision, vous pouvez faire ça là parce qu’en fait, on a le droit de retirer notre enfant de l’école en tout temps.
  • Ensuite, il faut transmettre un document qui s’appelle le projet d’apprentissage. En gros, ça explique ce qu’on compte faire dans l’année pour remplir nos obligations d’éduquer notre enfant!
  • Vers le milieu de l’année, il faut rédiger un état de situation et un bilan de mi-parcours pour expliquer comment notre année se passe, comment notre enfant progresse. Il faut aussi participer à une rencontre de suivi avec la personne qui s’occupe de notre dossier à la DEM.
  • En fin d’année, il y a les étapes de fin de projet; un bilan de fin d’année et une évaluation (ça ne veut pas nécessairement dire un examen, nous avons le choix entre plusieurs options).

Je ne vous ai pas trop parlé de date ou de comment faire ces étapes. Si vous venez tout juste de prendre cette décision, je crois que de savoir les grandes lignes, c’est déjà un début! Les obligations sont le petit côté plus « administratif » de l’éducation à domicile. Le côté « plate », en fait… parce qu’il y a bien entendu le côté vraiment chouette qui est de passer beaucoup de temps avec nos enfants, de les voir progresser au quotidien, de faire des projets tripants avec eux, d’avoir un rythme de vie un peu plus lent, aussi.

Pour mieux comprendre vos obligations, je vous invite à consulter deux ressources:

Pour continuer à vous renseigner au sujet de cette nouvelle aventure, vous pouvez aussi joindre des groupes de parents éducateurs sur Facebook. Par exemple, le groupe Éducation à domicile 101 est un endroit où vous pourrez discuter avec des parents qui ont également fait ce choix pour leurs enfants.

Autrice de l’article : Marie

Avatar
Marie blogue depuis 10 ans pour partager son quotidien, ses coups de coeur et de délicieuses recettes. Elle est maman de 2 garçons à défis particuliers qui apprennent librement et passionnément, elle adore élaborer de nouvelles recettes et s'implique pour la cause de l'éducation à domicile au Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *