Pour les amateurs de BDs

Partagez!

Avec le confinement, on doit se réinventer, s’occuper et bien sûr occuper nos enfants. J’ai trouvé alors des BD qui selon moi apportent beaucoup de réconfort. C’est agréable à lire pour un enfant, il se sent autonome, son imagination y est sollicitée. Pour un enfant qui n’aime pas particulièrement lire, c’est presque impossible d’y résister avec d’aussi beaux dessins. Pour ma part, c’était plus dans le but de diversifier leurs lectures et nourrir notre passion commune pour les livres. Nous avons plus de temps à accorder à ce type de passe-temps, il faut en profiter. Voici nos 3 coups de cœur du moment :

Le roi des oiseaux – Élise Gravel Éditions Scholastic

Ce joli nouveau livre style BD de l’autrice Élise Gravel plaira à coup de sur. Une amitié se crée entre deux oiseaux. Arolo le corbeau est convaincu qu’il est le plus intelligent. Lorsqu’il arrive dans la grande ville, il rencontre Pips qui saura l’accompagner et le rappeler à l’ordre quand il se vante trop. Dans les vignettes se trouvent aussi des informations sur le corbeau. Instructif, drôle et facile à lire. Cette autrice arrive à faire en sorte que ses livres sont appréciés à tout âge.

Plumo et Phobie, tout ou rien – James Burks Éditions Scholastic

À la toute première page, une citation qui en dit long sur l’importance de la lecture « à tous ceux qui vivent dans un monde imaginaire, continuez de rêver. Le monde est meilleur grâce à vous ». J’adhère complètement à cette citation, à quel point nous devons garder notre imagination pour voir au-delà de ce qui ne va pas. Dans cette BD, deux amies devront ensemble relever un défi et se surpasser pour espérer gagner la course. Rebondissements garantis. Au final, la morale est belle, Plumo et Phobie voient l’importance d’avoir de bons amis et une famille, car après tout, la victoire ce n’est pas tout ce qui compte.

 

Les timbrés – 1. La navet spatial – Dom Pelletier Éditions Scholastic

Une histoire qui se déroule dans une école loin d’être ordinaire et banale il se passe toujours des choses étranges. Tia et ses amis vont tenir les lecteurs en haleine du début à la fin. Cette BD se lit très rapidement puisqu’on ne peut pas décrocher de l’histoire. C’est la première d’une collection qui vaut la peine d’être découverte.

 

Divulgation : Ce texte contient des liens affiliés.

Autrice de l’article : Karine Cloutier

Karine Cloutier
Maman à plein temps de trois beaux enfants dont deux ados. Heureuse et toujours occupée, Karine est passionnée par l'écriture, qui est pour elle une forme de thérapie. Sa plus jeune est scolarisée à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *