Le petit pot et le papillon – Ma fille, tu grandis…

Partagez!

–         Geneviève,  j’ai besoin d’un livre qui se lit en quelques minutes, juste pour la faire rester sur le pot assez longtemps pour faire pipi.

–         Tiens, celui-là, il est parfait pour ça.


Et dire que je voulais juste un « livre de toilette » pour ma petite Moïra…

 

Je ne le savais pas à ce moment là, mais je pense que Geneviève, elle, s’en doutait. Découvrir la poésie allait changer ta façon de communiquer. Tu aimes tellement Un Papillon qu’il faut te le lire plusieurs fois par jour. Tu cherches le rythme et tu nous reprends si on le change un peu. D’ailleurs, tu ne demandes pas de lire le livre, mais de le chanter. Tu en as fais ton « doudou littéraire » depuis son arrivée dans notre maison.

 

Maintenant, tu cherches les images dans les mots et les mots dans les images. Tu as commencé à décrire ce que tu vois. J’ai pleuré la première fois que tu as dit « une boule de plumes » en voyant l’image d’un petit oiseau. Tu fais une pause pendant nos promenades pour nommer les choses à ta façon. Je ne comprends pas toujours ce que tu me dis. C’est nouveau pour moi toute cette explosion de mots qui chantent avec ta voix pour les porter.

 

Je voulais seulement que tu ailles sur le pot. Toi, ma petite fleur, tu en as profité pour te transformer. Tu n’es maintenant plus un bébé. Tu deviens ma grande fille. J’avais si hâte à ce moment. Pourtant, quand je te regarde dormir, je revois ton petit visage de bébé et mes yeux se remplissent de larmes.

 

Je te lirai encore Un Papillon des dizaines, des centaines de fois avant le jour où tu ne voudras plus que je te fasse la lecture. Il y aura aussi d’autres poèmes qui prendront racine dans ton cœur en volant de ma bouche à tes oreilles. Je remplirai ton petit cœur de la magie des mots.

 

Tu ne le sais pas encore, mais ton frère t’offrira Merveilleuse Abeille pour ton anniversaire. Geneviève l’a aidé à le choisir pour toi.

Si vous habitez le nord de Lanaudière ou si vous y passez, allez, rencontrer Geneviève dans son espace magique. Vous comprendrez tout de suite pourquoi mes enfants l’aiment autant. Si vous êtes plus loin, suivez le lien vers son espace virtuel presque aussi magique.

Pour faire découvrir la poésie à vos enfants, jetez un oeil du côté des Éditions de l’Isatis. La poésie inspirée du quotidien est merveilleuse pour une initiation tout en douceur.

Espace La Récréation

Éditions de l’Isatis

Autrice de l’article : May Nadeau

May Nadeau
Maman homeschooler de trois enfants un peu sauvages, May a élu domicile dans une petite ville du nord de Lanaudière. Adepte de portage et passionnée de crochet, c'est entre ses enfants, ses livres et son jardin qu'elle a trouvé son bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *