Une première rentrée scolaire après quelques années d’apprentissages en famille

Partagez!

Parce que j’ai écrit des articles en lien avec l’éducation à domicile (école à la maison, école-maison, apprentissages en famille, appelez ça comme vous l’voulez!) pendant plusieurs années, j’ai trouvé que de faire un article sur notre expérience de première rentrée scolaire à 9 et presque 11 ans pouvait être d’intérêt. Ça peut parfois inquiéter de penser à une éventuelle transition vers le monde scolaire, mais ça peut arriver!

Bien entendu, il s’agit de notre expérience, après seulement deux jours, mais je crois que les premiers jours d’école peuvent être décisifs sur comment un enfant va vivre la suite des choses. Avoir rapidement une bonne ou une mauvaise impression du milieu scolaire, ça doit avoir une incidence sur quelque chose, non?

Est-ce que mes enfants sont « à niveau »?

Mes enfants ont fait deux jours, je n’ai aucune idée de comment se passera la partie académique de leur première expérience scolaire! Les écoles ont cependant évalué des traces de leurs apprentissages pendant le printemps, disant qu’ils pouvaient continuer leur cheminement scolaire comme prévu. Mais cette partie-là, c’est du « à suivre ».

Mon plus grand est dans une classe où les enfants sont tous à des niveaux différents. S’il a besoin de faire un peu de rattrapage, ça ne sera pas un problème. Mon plus jeune sera accompagné par une orthopédagogue en début d’année qui pourra mieux cerner s’il a des difficultés et l’aider à les surmonter. J’étais bien heureuse de l’apprendre!

Adaptation à la routine

J’ai commencé deux semaines avant la rentrée à pratiquer les routines du matin en utilisant des outils de Minimo motivation. J’avais souvent vu ces petits outils magnétiques et mignons à poser sur le réfrigérateur et là, j’ai pensé que ça pourrait m’être utile. Mon plus jeune aime BEAUCOUP l’utiliser, mon plus grand, moins. C’est une question de goût, d’âge et de personnalité, je dirais. Avec ou sans outil du genre, je dirais que l’adaptation à une nouvelle routine peut se faire rapidement. Ça dépend probablement aussi beaucoup de la motivation des enfants (les miens avaient hâte de commencer l’école!).

La première journée scolaire

Mes deux garçons fréquentent deux milieux scolaires différents et sont bien différents. Le plus grand est présentement sur un calendrier de rentrée progressive dans une classe TEACCH. Sa première journée était d’une durée de deux heures et s’est bien passée. Mon grand a aussi eu plusieurs moments avec ses collègues de classe au printemps pour apprendre à les connaitre et à connaitre son milieu. L’équipe-école en place est vraiment super, l’éducatrice spécialisée de mon grand a également beaucoup aidé pendant ce processus.

Mon plus jeune n’a pas de mesures particulières en place, il a donc commencé une première journée à temps plein. La matinée s’est bien déroulée, mais en après-midi, il s’ennuyait de sa famille et il a pleuré. Il faut dire aussi qu’il était seul à la récréation, ne connaissant pas vraiment les autres élèves de sa classe et étant un peu trop timide pour aller voir des enfants qui semblent sympathiques et leur parler.  L’enseignante l’a rassuré et a invité un garçon de la classe à « s’occuper » de mon garçon, le présenter à d’autres enfants, faire en sorte qu’il ne soit pas seul. Dès sa deuxième journée, mon garçon a considéré qu’il avait maintenant des amis et tout allait bien.

Dans les deux cas, la seule déception était l’arrivée du samedi-dimanche; des journées sans école!

Autrice de l’article : Marie

Marie blogue depuis plus de 10 ans pour partager son quotidien, ses coups de coeur et de délicieuses recettes. Elle est maman de 2 garçons, travaille de la maison et adore élaborer de nouvelles recettes!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.