On fait quoi si…

On ne peut juste PAS faire nos paiements minimaux sur nos dettes?

Si vous avez fait un tour honnête de vos dépenses et que vous ne pouvez plus couper nulle part… et que malgré tout vous n’y arrivez pas, vous êtes peut-être rendu à prendre de grandes décisions. Peut-être avez-vous un rythme de vie qui n’est pas en accord avec vos revenus. N’en soyez pas gêné, c’est en fait plutôt fréquent…

Consolidation de dettes

Vous pouvez songer à la consolidation de dettes si vous ne l’avez pas déjà fait.La consolidation de dettes n’est pas accessible à tous, mais ça vaut la peine de se renseigner parce que souvent, son taux d’intérêt sera moindre que le taux de plusieurs de vos dettes actuelles. Lorsque vous optez pour la consolidation de dettes, vous faites un emprunt (par exemple à votre institution financière) que vous utilisez pour rembourser vos dettes actuelles. Et vous vous ramassez avec une seule dette dodue à rembourser. C’est un peu moins motivant parce que la dette semble nous suivre “pour toujours”, mais si une bonne partie de vos dettes sont sur cartes de crédit avec un haut taux d’intérêt, ça vaut vraiment la peine!

Questionnez vos choix de vie:

  • Combien de véhicules avez-vous? Sont-ils nécessaires?
  • Avez-vous une maison? Est-elle nécessaire?
  • À quoi ressemble le budget loisir/sorties familial? Peut-il être réduit?

Analysez combien vous êtes en mesure de mettre sur vos paiements de dette et regardez le manque à gagner. Est-ce que la différence pourrait être rejointe en prenant un quart de travail supplémentaire par mois? En demandant une augmentation de salaire (le coût de la vie augmente, j’espère que votre salaire aussi)?

Avant d’être rendu à ce stade, l’aide d’un professionnel n’est pas toujours nécessaire, mais peut-être êtes-vous rendu là. Un professionnel pourra tenter de négocier des ententes avec vos créanciers (vous pouvez essayer de le faire vous-même, mais eux c’est leur travail). Le professionnel pourra aussi vous dire franchement si la faillite est la meilleure option dans votre situation. La faillite n’est pas un échec, ni quelque chose de honteux. Ce n’est cependant pas une partie de plaisir et assurez-vous d’avoir fait le tour de vos options avant d’en arriver là. Pour comprendre ce que signifie « faire faillite » et tout ce que cela implique, je vous invite à lire la section sur le sujet du site du Gouvernement du Canada. Si vous êtes rendus là, dites-vous que c’est votre occasion de repartir à neuf.

Bonne chance dans vos démarches, je vous souhaite de pouvoir alléger vos mois!

Cette formation vous a aidée? Partagez-la sur vos réseaux sociaux!

Plan de la formation: